DON DE MATERIELS INFORMATIQUES AU MINISTERE DE LA PROMOTION DE LA FEMME

 

BRAZZAVILLE, 10 AOUT (ACI) – L’ambassadeur de la République de Turquie au Congo, M. Can Incessu, a procédé le 8 août à Brazzaville, à la remise des équipements informatiques, de communication et de couture au ministère congolais de la promotion de la femme et de l’intégration de la femme au développement, en vue de contribuer à garantir le soutien des femmes et des jeunes filles désœuvrées et de les orienter vers les activités génératrices de revenus.

Ce don est composé de 20 ordinateurs de bureau, de 10 ordinateurs portables, de 10 onduleurs, de 20 bureaux avec tiroirs, de 20 stabilisateurs, de cinq photocopieuses, de 20 clés 16 GB, de cinq imprimantes, deux vidéos projecteurs, de 12 mégaphones, une caméra numérique, de 12 appareils photo, trois machines à coudre électriques.

  1. Incessu a indiqué que ce don vise la promotion de la femme, un thème qui est privilégié par l’aide au développement de la Turquie. Les femmes congolaises ont la volonté et la capacité d’être le moteur de l’économie par leur courage et leur détermination dans le monde des affaires et dans l’administration, a-t-il reconnu à cette occasion.

Il a également pour objectifs de renforcer les capacités institutionnelles du ministère, l’appui en matériel de communication relatif aux campagnes à grande échelle et au projet d’appui et de promotion à l’entreprenariat féminin.

Réceptionnant ce matériel, la ministre de la promotion de la femme et de l’intégration de la femme au développement, Mme Catherine Embondza Lipiti, a, de son côté, précisé que ce matériel de grande valeur est destiné au Centre de recherche d’information et de documentation sur la femme ; aux Maisons de la femme de Brazzaville, de Kinkala, de Djambala et de Mayama ; aux groupements de femmes et aux centres de formation en coupe, couture et broderie.

Elle a, en outre, signifié que toutes ces structures d’appui à la femme, travaillent avec abnégation dans le but d’améliorer la productivité des femmes pour un accroissement de leurs revenus, un moyen sûr de les placer à l’abri de l’oisiveté, de la pauvreté, de la débauche et même des violences aveugles. (ACI) Nadège MAKOUBAMA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *