DEPLOIEMENT DE 3500 POLICIERS ET GENDARMES POUR LA SECURITE DES JEUX AFRICAINS

BRAZZAVILLE, 29 AOUT (ACI) – Le général de brigade, commandant de la gendarmerie nationale, commandant adjoint de la commission sécurité du Comité d’Organisation des 11ème Jeux Africains, Paul Victor Moigny, a procédé le 29 août à Brazzaville, au transfert d’autorité du commandant de l’opération de sécurisation de cette 11ème édition au contrôleur opérationnel, le général de police de 1ère classe, Jacques Antoine Bouity.

Dans le cadre de l’application du concept d’opération relative à la sécurisation des 11èmeJeux Africains 3500 policiers, gendarmes et militaires, sont mis à la disposition de la commission sécurité du Comité d’Organisation des Jeux Africains (COJA).

A cette occasion, le porte-parole de la police, le colonel Jules Monkala-Tchoumou, a indiqué que les éléments retenus pour cette opération vont cesser de travailler dans leurs structures habituelles pour se consacrer totalement à cette nouvelle mission d’être à la disposition du contrôleur opérationnel.

Ces agents vont sécuriser les différents sites d’hébergement des athlètes qui vont venir à Brazzaville, les différentes manifestations qui seront organisée, a-t-il dit, ajoutant que ces missions de sécurisation vont s’appuyer sur toutes les opérations qui sont organisées en ce moment, notamment les opérations de sécurisation des villes de manière générale, les opérations de contrôle de la voie publique, de lutte contre la délinquance dans les quartiers, avec le phénomène émergent «des bébés noirs».

«A partir de maintenant, nous allons intensifier le travail, mener une traque contre tous ces délinquants pour que les jeux se déroulent dans la paix et la sécurité», a-t-il rassuré. (ACI)

Blanchard BOTE      

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *