BON DEROULEMENT DU SCRUTIN SUR L’ENSEMBLE DU TERRITOIRE NATIONAL

BRAZZAVILLE, 25 OCT (ACI) – Les Congolais se sont rendus aux urnes le 25 octobre dans la paix sur l’ensemble du territoire national, pour participer au scrutin référendaire en vue du changement ou non de la constitution du 20 janvier 2002.
A Brazzaville, le vote a suscité un engouement dans les arrondissements nord de la ville où les populations sont allées voter massivement, à l’image du centre de vote de l’école Lheyet Gaboka, dans le 5ème arrondissement Ouenzé où l’on a constaté de nombreux électeurs venus accomplir leur acte civique.
C’est seulement dans les quartiers sud de Brazzaville, notamment les arrondissements 1 Makélékélé, 2 Bacongo, 7 Mfilou, où les partisans du Non au référendum avaient manifesté quelques jours avant le scrutin, où le vote a été quelque peu timide le matin à l’ouverture des bureaux de vote dès 6 heures. Celui-ci s’est déroulé toutefois sans incident et les électeurs ont pu accomplir leur devoir civique dans la paix.
A Pointe-Noire, le vote s’est également passé dans de bonnes conditions, sans heurt avec des bureaux de vote sécurisés par la force publique, les populations ayant voté paisiblement.
Dans les départements du Kouilou, du Niari, de la Bouenza, du Pool, des Plateaux, de la Cuvette, de la Cuvette-Ouest, de la Sangha et de la Likouala, le même constat du bon déroulement du scrutin a été fait partout.
De même, dans le département de la Lékoumou, malgré la psychose qui avait gagné la population, suite à la situation trouble provoquée par les opposants au référendum constitutionnel quelques jours auparavant dans le pays, surtout à Brazzaville et Pointe-Noire, le vote s’est déroulé normalement.
49 bureaux de vote au total ont été implantés dans le district de Sibiti, 8 pour la communauté urbaine dont 2 à Moulimba et 6 à au centre-ville, dans ce département où des mesures de sécurité ont été prises, a constaté l’ACI. Après le vote du préfet, M. Edgar Philippe Diafouka-Bambélat, les populations ont manifesté leur engouement pour participer à ce scrutin référendaire. (ACI)
Pasteur NGANGA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *