AU TOTAL 2680 BUREAUX DE VOTE VISITES PAR LES OBSERVATEURS DE LA CORAGED

BRAZZAVILLE, 31 OCT (ACI) – Au total 2680 bureaux de vote dans six départements du pays ont été visités le 25 octobre par 300 observateurs de la Coordination Nationale des Réseaux et Associations de la Société Civile pour la Gouvernance Démocratique (CORAGED), lors du scrutin référendaire du 25 octobre 2015, en République du Congo.

Cette annonce a été faite le 28 octobre dernier à Brazzaville, au cours de la déclaration préliminaire de la mission d’observation de la CORAGED qui avait pour objectif de suivre minutieusement, d’une part, le déroulement de la campagne électorale et d’autre part, les conditions d’organisation de la consultation référendaire en s’appuyant sur les principes régissant les consultations démocratiques en Afrique adoptés le 8 juillet 2002 à Durban en Afrique du Sud et d’autre règles pertinentes en vigueur au sein de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique Centrale (CEEAC) et de l’organisation Internationale de la Francophonie (OIF).

Après avoir observé dans certains départements du pays, notamment, à Brazzaville ; Pointe-Noire ; Kouilou ; Niari ; Plateaux et le Pool, cette mission a noté avec satisfaction la mobilisation plus prononcée des électeurs dans plusieurs circonscriptions, présageant un taux de participation au-delà de la moyenne. Par ailleurs, la CORAGED a regretté le fait que dans certaines circonscriptions comme à Bacongo, Makélékélé, à Brazzaville et dans certaines localités des départements du Niari et de la Lékoumou, quelques personnes constituées en Gangs ont intimidé les paisibles citoyens pour renoncer à l’exercice de leur droit de vote, sous peine de représailles, violant ainsi les libertés fondamentales des autres.

En outre, les observateurs de la CORAGED ont déploré les injonctions intempestives de certains diplomates et Chefs d’Etat des grandes puissances sur un débat et des choix qui, selon eux, concernent uniquement les filles et fils d’un même pays quant à leur avenir.

A l’issue de sa mission, se fondant selon elle, sur les standards internationaux en la matière des scrutins, la CORAGED a jugé la consultation référendaire du 25 octobre 2015 de libre, transparente, équitable et crédible. A cet effet, elle a invité le peuple congolais en général et la classe politique en particulier, à faire preuve de plus de culture démocratique et à se mobiliser davantage pour créer les conditions optimales pour la préservation des acquis démocratiques cumulés et à œuvrer ensemble dans le dialogue et la concertation permanente pour améliorer la gouvernance démocratique et électorale en République du Congo.

Intervenant à cette occasion, le coordonnateur national de la CORAGED, M. Céphas Ewongo, a invité la classe politique au nom de la société civile à dépasser les débats passionnels, émotionnels empreints des ressentiments en faveur des débats constructifs se fondant sur les principes généraux de la démocratie où chaque composante assure sa part de responsabilité. (ACI)

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *