LE CHANGEMENT CLIMATIQUE UN RISQUE POUR LA SECURITE ALIMENTAIRE

BRAZZAVILLE,  05 NOV (ACI) – La hausse des températures, les phénomènes extrêmes qu’elle entraine comme les sécheresses et les inondations, risquent de mettre en péril les cultures et le bétail sur l’ensemble du continent, même si l’agriculture africaine peut, sous certains aspects, bénéficier du changement climatique, rapporte un guide de l’UNESCO édité à l’intention des journalistes.

Cette somme d’évolutions qui a déjà été mise  en rapport avec la hausse des prix alimentaires, le recul de la sécurité alimentaire et l’aggravation de la malnutrition sont trois tendances qui donnent peu de signes d’essoufflement.

Selon le Groupement Intergouvernemental des Experts sur l’évolution du Climat (GIEC), environ 250 millions d’Africains risquent de souffrir d’insécurité alimentaire en conséquence des récoltes insuffisantes, des pertes de bétail  et de la pénurie d’eau dues au climat. (ACI)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *