UNE DELEGATION DU FIDA ATTENDUE DANS LE PAYS POUR EVALUER LE PADEF

BRAZZAVILLE, 07 NOV (ACI) – Une délégation des experts du Fonds International pour le Développement Agricole (FIDA) séjournera au Congo du 9 novembre au 14 décembre prochain, pour une mission de travail dont l’objectif est d’évaluer le Programme d’Appui au Développement des Filières Agricoles (PADEF), qui est actuellement à mi-parcours, apprend de source sûre. 

Le PADEF, un programme mis en place au terme des programmes de développements ruraux au Congo-Brazzaville, couvre dix départements. Cette mission prévoit des descentes sur le terrain dans les départements du Kouilou, du Niari, de la Lékoumou, de la Bouenza, du Pool, des Plateaux, de la Cuvette, Cuvette-Ouest, de la Sangha et de la Likouala.

L’évaluation sera axée sur toutes les composantes du projet, à savoir appui à la production végétale, animale et halieutique ; appui à la transformation et la commercialisation ; renforcement des capacités et la coordination ; suivi du programme et gestion des connaissances. Il s’agira d’apprécier à cette occasion, l’état d’avancement du PADEF ; d’inclure les difficultés enregistrées durant le déroulement du projet ; et d’en tirer les recommandations nécessaires pour une bonne exécution dans l’atteinte des objectifs assignés.

En effet, le PADEF vise à améliorer la sécurité alimentaire, les revenus des petits producteurs et à créer des emplois pour les ruraux, à travers un appui au développement des filières porteuses.

Le projet vise également à renforcer l’accès des petits producteurs à des technologies agricoles et halieutiques appropriées de production, de transformation, de stockage et de conservation, ainsi que l’accès des petits producteurs à des marchés transparents d’intrants et de produits agricoles et halieutiques pour les filières ciblées, indique-t-on.

Le FIDA est une banque d’aide au développement ayant pour vocation d’aider financièrement (comme bailleur de fonds et organisateur) au développement agricole et rural dans les pays en développement et en transition. L’objectif étant de combattre la faim, la malnutrition et la pauvreté, par l’amélioration des moyens et techniques agricoles et par la création et la modernisation d’activités agricoles ou commerciales en milieu rural, notamment moyennant des projets de micro financement gérés au niveau local.

Il mène régulièrement à bien des projets en collaboration, entre autres, avec la Banque Mondiale, le PNUD, le PAM et la FAO. Le PADEF est cofinancé par le FIDA et la République du Congo à hauteur de 9,8 millions de dollars, rappelle-t-on. (ACI)

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *