LE SENATEUR Jean-Marie EPOUMA FAIT DON D’UN ATELIER DE MECANIQUE SOUDURE ET AUTO ECOLE A LA JEUNESSE DE KOMONO

BRAZZAVILLE, 25 DEC(ACI) – Le sénateur Jean-Marie EPOUMA a fait don le 20 décembre dernier aux jeunes de KOMONO, au sud du Congo, d’un atelier de formation en soudure et mécanique , d’une voiture marque Toyota servant d’auto-école auquel il a ajouté des tricycles aux jeunes handicapés , de lits d’accouchement, lits d’urgences et 4 matelas de l’hôpital afin d’accompagner leur intégration socioéconomique dans cette sous-préfecture ,l’une du département de la LEKOMOU où la demande d’emploi s’exprime de plus en plus au sein de la de la couche juvénile .
Composé entre autres d’un poste à soudure, un compresseur pour la vulcanisation, un moteur diesel de 5 KVA, une meule, un trousson de clé pour la mécanique, une perceuse, 5 cartons de baguettes et 5 cartons de disques de meule ,5 cartons de lame de scie ,5 kg de colle à pneu tuyaux et mèches à souder, ainsi que d’un bâtiment de 10m sur 18m, le centre implanté dans une zone facilement accessible reçoit dès 2016 , 40 apprenants en mécanique et soudure dont 20 au premier semestre et 20 autres au 2è semestre a – il indiqué..
« je suis venu pour répondre à vos besoins de formation qualifiante ,condition importante à l’obtention d’un emploi » a lancé le sénateur à la foule, d’un air comblé de la mobilisation des jeunes et adultes venus de 15 villages et 6 quartiers de KOMONO à cette cérémonie de remise officielle de ces dons. Son message de rassemblement a appelé les jeunes à ne pas rester camper sur les positons politiques, mais à faire de KOMONO une sous-préfecture unie et non divisée. « Le sénateur est aussi un modérateur » a-t-il rappelé à la foule rassemblée, poursuivant que lors du referendum des situations difficiles se sont produites dans cette localité où les gens ne sont pas allés voter à cause des tumultes crées par certains jeunes manipulés par les politiciens.
« Nous avons compris que ces jeunes sont dans le fond confrontés aux problèmes d’emploi » a-t-il renchérit. « Ces dons sont une tentative de réponse à ces difficultés .Notre satisfaction sera votre réussite a martelé le sénateur qui a promis les accompagner un à un jusqu’à ce qu’ils se prennent eux-mêmes en charge.il a demandé aux jeunes de ne plus se faire manipuler, ni verser dans la violence, mais de se mettre résolument au travail pour penser leur avenir.
Pour le sous-préfet Thomas KONDE qui a honoré de sa présence cette cérémonie ,le centre de formation que le sénateur a doté à la jeunesse arrive à point nommé à KOMONO où les activités minières ainsi que l’industrie d’exploitation forestière nécessitent l’utilisation d’une main d’œuvre qualifiée.il a salué l’initiative prise par le sénateur qui offre de nouvelles possibilités d’épanouissement à la sous-préfecture et a souhaité que les branches de formation de ce centre soient diversifiées dans l’avenir afin de s’intégrer harmonieusement au tissu industriel en construction dans le district. Il a félicité le sénateur pour ces initiatives passées et actuelles qui témoignent son engagement pour le développement de KOMONO.
La cérémonie a en plus donné lieu l’exposé sur les œuvres de Jean Marie EPOUMA à KOMONO suivi de la visite des équipements et l’exécution des rituels traditionnels «nzobi » pour invoquer les ancêtres sur la protection du centre .les sages de la contrée manipulant et soufflant a chaque étape de salives chargés de débris mâchés sur les peaux de gibier séchées ont mis en garde tous qui tenteront d’avoir une pensée négative ou mettront en mal la structure.
On signale à l’actif de Jean Marie EPOUMA depuis 2008 où il est passé sénateur la remise du matériel des travaux pratiques aux CEMI CET de KOMONO et des kits scolaires à l’école Joseph KASSA en octobre 2008 ;la création d’un centre de jeunes filles à la couture avec dotation des machines à coudre au terme de leur formation en octobre 2009 ;la mise en place en 2010 d’un système de micro finance pour un montant de 9million 400mille permettant aux populations de bénéficier des crédits remboursés sans taux d’intérêt et attribué à tour de rôle aux autres bénéficiaires de Komono.il a fait la même expérience à Sibiti pour un placement de 2 millions 500mille.la même année, le sénateur Jean marie EPOUMA a fait organiser des émulations scolaires avec la préoccupation de promouvoir l’excellence au collège et contribuer à remédier les résultats du BEPC catastrophiques dans la localité.il a pris en charge 138 élèves au nombre desquels on compte aujourd’hui des bacheliers et licenciés.
Sur le plan religieux, le sénateur a fait construire en 2010,un temple de l’église Evangélique de Congo à Lefoutou Vouka puis à Ngonaka et Kingani où les travaux sont en cours.il a également construit la grotte mariale à le paroisse catholique Christ Roi de Komono. Il a fait don des tôles à l’Eglise pentecôtiste et fait des travaux de peinture à l’Eglise Armée du Salut signale-t-on.
Ses actes de bienfaisance portent également sur la construction en matériaux durales d’une maison en faveur d’une femme vulnérable au quartier Massangui en 2012, la remise des tricycles aux personnes handicapées, le paiement des droits scolaires et assistance multiples en cas de maladie et de décès.
Au niveau de l’administration de la communauté urbaine de KOMONO, le sénateur Jean marie EPOUMA a fait don des équipements d’assainissement composé d’une tendeuse électrique, 30 pelles, 60 machettes ,60 vareuses ,10 brouettes, ainsi que la prise en charge pendant 6 mois à hauteur de 120000 le mois par tâcheron rapporte-t-on (ACI)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *