UN JEUNE HOMME MORT CALCINE

BRAZZAVILLE, 25 DEC (ACI)-Un jeune homme de 23 ans a été retrouvé mort calciné, récemment au n° 35 rue du Caire quartier Bacongo à Dolisie au sud du pays dans une maison abandonnée et squattée par ce dernier.
Selon sa mère venue en pleurs sur les lieux, La victime s’appelle Aisance BASSAKININA et ne jouissait pas d’une parfaite santé mentale. Il a fait par le passé des troubles de comportement qu’elle a fait traiter, mais l’amélioration n’a été que partielle, il exerçait par à-coups le commerce et faisait des commissions aux vendeurs du marché de Dolisie moyennant quelques francs de subsistance et avait déserté la maison familiale pendant près de trois ans pour vivre avec ses amis.
Selon le témoignage du chef de ce quartier, le jeune homme était un drogué qui avait squatté cette maison compartimenté en une chambre et un salon depuis près de quatre ans, le propriétaire résidant à Pointe-Noire. Il l’avait transformée en dépotoir de tout objet qu’il trouvait, et agressait même le chef de bloc qui vit dans les parages lorsqu’il tentait de planter le tabac dans cette parcelle afin de l’entretenir. Toute tentative de le déloger, même avec l’appui de la force publique, n’avait jamais abouti. Le jeune reprenait toujours possession des lieux et devenait un danger dans le quartier au point où personne n’osait plus s’approcher.
L’incendie s’est déclaré de nuit autour de 23 heures jusqu’au matin où le voisinage voulant nourrir la curiosité a constaté que sous les débris et cendres gisait noirci, un corps de même gabarit que ce jeune homme.
La police a été sur les lieux pour faire le constat avant l’inhumation le même jour de la victime calcinée (ACI).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *