6

LES POPULATIONS DE MVOUTI DEMANDENT A SASSOU-N’GUESSO DE FAIRE ACTE DE CANDIDATURE

BRAZZAVILLE, 28 DEC (ACI) – Les populations du district de M’vouti, dans le département du Kouilou, ont demandé, le 25 décembre dernier, à Denis Sassou-N’guesso de faire acte de candidature à l’élection présidentielle anticipée de 2016.
Cette demande de candidature a été faite lors de la célébration de la fête de la nativité, au cours de laquelle la présidente de la Fondation Congo Assistance (FCA), épouse du Chef de l’Etat, Mme Antoinette Sassou-N’guesso, a offert des jouets à près de 500 enfants des 26 villages du district de M’vouti dont l’âge varie entre 3 et 13 ans.
A cette occasion, les populations de M’vouti, matérialisant leur exigence ont remis à M. Sassou-N’guesso, par le biais de son épouse, une contribution financière à la caution exigée par la loi électorale au dépôt de toute candidature à la Présidence de la République.
A cet effet, M. Mambou Kokolo, représentant les populations de ce district, a expliqué que cette contribution financière est répartie dans cinq enveloppes de format A4 symbolisant cinq ans de mandat présidentiel, le tout contenu dans un panier en lianes, synonyme du pouvoir.
Pour sa part, le sous-préfet du district de M’vouti, M. Dieudonné Mboumba a, à cette même occasion, réaffirmé l’engagement des populations à consolider à jamais leur alliance avec Denis Sassou-N’guesso, saluant aussi l’engagement de la Première Dame du Congo pour son implication à la cause des enfants.
A cet effet, les enfants de ce district ont reçu de l’épouse du Chef de l’Etat, des vélos, des poupées et plusieurs autres jouets ainsi qu’un kit alimentaire.
Le district de M’vouti a toujours été le premier district du Congo à exiger la candidature de Denis Sassou-N’guesso à l’élection présidentielle. Ainsi, comme en 2002, 2009, M’vouti sera en 2016 le vivier électoral de Denis Sassou-N’guesso et son soutien indéfectible à sa politique.
Cette cérémonie a été rehaussée de la présence des ministres des Zones Economiques Spéciales, M. Martin Parfait Aimé Coussoud-Mavoungou qui s’est impliqué dans la mobilisation des habitants, cadres et amis, et de l’enseignement primaire et secondaire, de la jeunesse et de l’éducation civique, M. Anatole Collinet Makosso. (ACI)

Sosthène MILANDOU

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *