2016, ANNEE DE LA REFONTE DE TOUT LE SYSTEME JUDICIAIRE

BRAZZAVILLE, 30 JAN (ACI) – Le ministre d’Etat, Garde des sceaux, ministre de la justice, des droits humains et de la réforme de l’Etat, M. Aimé Emmanuel Yoka, a déclaré le 29 janvier à Brazzaville, que «2016 sera une année d’espoir pour une refonte de tout le système judiciaire pour maîtriser l’ensemble des souverainetés et l’affirmation d’identité nationale».

Cette déclaration a été faite à l’occasion de la cérémonie d’échange  des vœux avec le personnel relevant de son département placée sous «L’éthique et la sécurité juridique» selon lesquelles les particuliers doivent pouvoir compter sur la stabilité des règles de droit et des décisions de justice.

«Plus encore que de justice, disait Henri Mazeaud, nous avons besoin de vivre en sécurité», a-t-il souligné. «La chose est d’autant plus vraie que si la sécurité juridique venait à disparaitre, la société serait livrée à l’arbitraire», a-t-il signifié.

  1. Yoka a précisé que ces réflexions s’imposent à la conscience comme une évidence à laquelle aucun acteur de l’œuvre de la justice ne peut se dérober. «Elles s’imposent à nous chaque fois que nous sommes à la croisée des temps, à l’heure des bilans, des promesses et des engagements», a-t-il poursuivi.

«Le droit offre de nombreuses illustrations des mécanismes juridiques destinés à assurer cette sécurité. Elle est invoquée contre l’effet rétroactif de la jurisprudence. C’est pourquoi elle est mise en avant dans le principe de la non-rétroactivité de la loi pénale et celui de l’interprétation stricte», a-t-il ajouté.

«La noblesse de l’institution à laquelle vous appartenez à différents titres exige de vous une conduite exemplaire au regard des principes déontologiques fondamentaux. Ces principes font de vous des serviteurs dévoués de notre patrie, imbus de la haute mission qu’ils ont à remplir et conscients de leurs délicates fonctions dont ils comprennent la grandeur», a-t-i conclu. (ACI) Nadège MAKOUBAMA

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *