THIERRY MOUNGALLA CONSTATE UNE CAMPAGNE VICTORIEUSE POUR DENIS SASSOU-N’GUESSO

BRAZZAVILLE, 17 MARS (ACI) – Le ministre congolais de la communication et des médias, chargé des relations avec le Parlement, porte-parole du gouvernement et président de l’équipe de campagne du candidat Denis Sassou-N’guesso, M. Thierry Moungalla, a constaté avec optimisme, le 16 mars à Brazzaville, que le 20 mars prochain à l’élection présidentielle, leur candidat qui a rencontré le peuple et une telle adhésion tendra à dire, du point de vue de la majorité du peuple congolais qui sera exprimé, que cette campagne a été victorieuse.

Ce constat a été fait lors d’une conférence de presse qu’a animée l’équipe de campagne du candidat président Sassou-N’guesso en vue de faire le point, une semaine après la présentation de son projet de société «La marche vers le développement».

M. Moungalla a, à cette occasion, expliqué qu’à ce stade, à trois jour du scrutin, le président candidat est probablement celui qui mène une campagne conforme, il a sillonné le pays, a visité les 12 départements, visité les chefs-lieux de chaque département, et a été dans les districts. «On peut donc considérer aujourd’hui à J-3 de la clôture de la campagne que le président candidat a rencontré le peuple congolais dans sa diversité», a-t-il dit.

«Pendant sa tournée électorale, le président candidat a rencontré une ferveur populaire, une mobilisation sans précédent de l’électorat ; ce sont des données lourdes à J-3 du scrutin», a fait savoir à la presse, le président de l’équipe de campagne du candidat Sassou-N’guesso.

Il a cependant déploré dans son constat global que certains candidats ont déjà des résultats, relevant que pour eux tout résultat qui ne serait pas porté vers leur victoire est forcément de la tricherie.

La démocratie, a-t-il souligné, c’est la présentation d’un projet, la rencontre avec le peuple et l’acceptation par tout le monde du verdict et le verdict n’est pas connu d’avance, demandant aux différents candidats ainsi qu’à leur soutien de se comporter de manière responsable.

«Il y a une seule et unique Commission nationale électorale indépendante, toutes autres propositions privées n’engagent que ceux qui les ont formulées. En termes claires, pour nos compatriotes, tous résultats qui ne seraient pas ceux issus des institutions de l’Etat fixées de manière consensuelle seraient illégales», a-t-il rappelé.

Le président de l’équipe de campagne du candidat Denis Sassou-N’guesso, a rassuré le peuple congolais que «l’engagement du Président de la République toujours en fonction, l’engagement du gouvernement toujours en fonction, l’engagement de l’administration toujours en état de fonctionnement, l’engagement des institutions de la République, c’est de faire que le dimanche 20 mars les élections présidentielles se déroulent de manière sereine, de manière apaisée et dans la paix».

M. Moungalla s’est étonné que les gens qui se disent démocrates commencent par apeurer la population, la pousser à ne pas pouvoir exercer son devoir citoyen en l’emmenant à quitter précipitamment la ville.

S’adressant à ces compatriotes qui sont dans la psychose, il a signifié que l’Etat prendra toutes les mesures nécessaires à tous les niveaux pour que l’élection présidentielle ait lieu dans un climat apaisé, dans la paix et dans la tranquillité.

Pour sa part, un autre membre de cette équipe de campagne, M. Juste Mondélé s’est, à cette même occasion, félicité du fait qu’aucun incident majeur n’a été jusque-là enregistré, espérant que jusqu’à la fin du scrutin rien de fâcheux ne vienne entacher cette belle aventure démocratique qui se déroule en République du Congo. (ACI)

Sosthène MILANDOU

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *