L’APPA APPELLE LES CITOYENS A S’APPOPPIER CET ORGANE

 BRAZZAVILLE, 25 JUIN (ACI)- Le représentant  national de l’Association  des Producteurs de Pétrole  Africains (APPA), M. André Joseph Okondza, a appelé le 25 juin à Brazzaville, les Congolais à s’approprier cette organisation.

20160312_101725-1Se confiant à la presse, le représentant national a  explicité que  les pays africains ont senti le besoin de se rassembler dans une organisation pour gérer eux-mêmes   les ressources pétrolières afin de mutualiser leurs efforts, de penser  au développement de leurs pays, en rapport  aux ressources  issues de cette exploitation.

Cette volonté s’est concrétisée le 27 janvier 1987 à Lagos au Nigeria, par la création de l’APPA avec des buts et objectifs  bien précis, notamment la promotion de la coopération entre pays membres dans les domaines de l’exploitation, la production et le raffinage des hydrocarbures, a renchéri M. Okondza.

Cette coopération, a-t-il poursuivi, concerne également la pétrochimie, les ressources humaines, l’acquisition des technologies de même que le développement des pays membres par la valorisation de leurs ressources en hydrocarbures. Se  basant sur le principe qu’un Etat ne peut pas se développer sans l’aide des autres, l’orateur a fait comprendre que les Pays producteurs de pétrole ont jugé utile de mutualiser leurs efforts.

« Cette ressource qui est le pétrole, est un instrument non seulement de promotion et de coopération entre les Etats, mais elle tend également à devenir un puissant levier d’échange continental au service des politiques de stratégies de gestion de l’industrie du pétrole », a souligné M. Okondza.

L’APPA  est une association bien structurée qui  regroupe en son sein des différents organes tels que le Conseil des ministres, le comité des experts,   des organes permanents dont le secrétariat, a-t-il détaillé.

A cette occasion, le représentant national a évoqué la réunion de  la restitution sur les reformes de l’APPA que le Congo va organiser du 27 juin au 1er juillet prochain. A ce sujet, la rencontre de Brazzaville est consécutive à la réunion du conseil des ministres qui s’est tenue à Malabo, en Guinée Equatoriale. Ces derniers ont jugé utile  d’arrimer cette organisation  à la donne actuelle, près de 30 ans après sa création.

Pour ce faire, un cabinet international allemand dénommé Fichtner a été choisi pour aider l’APPA dans ces reformes, a-t-il dit, avant de notifier  que cette rencontre  prendra compte des résultats  des pays membres,  les suggestions des représentants nationaux, des compagnies pétrolières  et les propositions du cabinet, in fine de faire sortir un schéma correspondant à la conjoncture internationale actuelle, où le baril du pétrole est au dessous de 50 dollars.

Au regard de la conjoncture actuelle, il a par ailleurs soutenu que « la baisse du prix du baril est un handicap pour tous les pays producteurs de pétrole. Ces derniers doivent chercher à diversifier leurs économies, en mettant un accent  particulier sur d’autres secteurs ».(ACI)

Marna MANKENI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *