FAIRE DE LA STATISTIQUE UN OUTIL ESSENTIEL DE PRISE DE DECISION POUR LE DEVELOPPEMENT DU PAYS

BRAZZAVILLE, 28 JUIN (ACI)- Le directeur général de l’Institut National de Statistiques (INS) M. Samuel   Ambapour, s’est dit déterminé  le 27 juin à Brazzaville, en connivence avec l’ensemble de son personnel de  faire de cet organe,  un outil essentiel de prise de décision pour le développement du pays.

Dans son intervention à l’ouverture  de l’atelier n° 1 de Suivi-Evaluation opérationnel du Projet de Renforcement des Capacités en Statistiques (PSTAT), l’orateur a souligné que le Congo  en marche vers l’émergence a besoin des statistiques de qualité pour élaborer des politiques sectorielles pertinentes dans le cadre du développement du pays.

Aussi, a-t-il soutenu en substance  que «  ce défi ne saurait se relever  sans l’apport de chacun de vous », appelant de ce fait les acteurs de ce secteur, à donner le meilleur  d’eux-mêmes tout au long  des travaux  afin d’offrir au Congo  un cadre efficace de renforcement effectif des capacités  statistiques.

A cette occasion, il a interpellé  les cadres du  l’INS sur la lourde mission qui leur incombe quant à la définition des actions prioritaires à mener pour accélérer la mise en œuvre du PSTAT en vue de doter  la République du Congo d’un système statistique fiable et performant.

Le directeur de l’INS a assuré que les recommandations qui vont en découler seront fort pertinentes pour l’aide à la prise de décision et la mise en œuvre du projet PSTAT.

« Ce projet de renforcement des capacités, émane de la volonté du Président de la République du Congo, M. Denis Sassou-N’guesso, qui a toujours considéré la statistique comme une composante majeure de nos politiques et stratégies de développement », a  dit M. Ambapour.

Cette rencontre permettra aux différentes parties prenantes d’acquérir de l’expérience, de s’auto  évaluer et d’échanger sur le niveau de mise en œuvre des sous projets notamment, le  Recensement Général de la Population et de l’Habitat (RGPH), des comptes nationaux, le Recensement Général des Entreprises du Congo(REGEC), de l’enquête 1-2-3 et la production des annuaires statistiques.

Le PSTAT qui a totalisé depuis le 31  mai dernier 14 mois  d’activités, a pour objectif principal de renforcer les capacités du gouvernement à gérer et utiliser les données statistiques pour la prise de décisions, l’élaboration et le suivi-évaluation des politiques et stratégies de développement, aussi de consolider les capacités du système statistique national à produire et diffuser en temps opportun des statistiques fiables et utiles à l’action des pouvoirs publics  et la prise de décisions. De même que de promouvoir la demande d’information statistiques. (ACI)

Marna MANKRNE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *