PROMOUVOIR UNE AGRICULTURE DE PROXIMITE SOCIALEMENT EFFICACE

BRAZZAVILLE 28 JUIN (ACI) – Près de 72 exploitants agricoles, ont procédé le 28 juin à Brazzaville à la signature de la charte de la Plate-forme Dynamique Deux Pieds dans l’Agriculture (PDDA), en vue de maintenir et de promouvoir une agriculture de proximité économiquement saine et viable, socialement efficace.

AGRICULTEURCette plate-forme qui œuvre pour un développement irréversible du secteur agricole, a entre autres objectifs de constituer une force productive ; réfléchir pour nourrir les Congolais aux produits bio ;  identifier les projets agropastoraux porteurs et de rechercher leur financement ; défendre les intérêts du milieu rural ainsi que de mettre une base de données du secteur agropastoral, pour assurer le plaidoyer auprès des donateurs.

Intervenant à cette occasion, le coordonateur adjoint de la PDDA, M. Philsin Wandza a indiqué que « le travail de la terre nous appelle tous, c’est un sacerdoce, un apostolat citoyen, un ministère salvateur de la lutte contre la faim et du mieux être social ».

« Nous devons tout mettre en œuvre pour libérer les énergies et révéler les talents en donnant la possibilité aux parent du terroir de découvrir et d’expérimenter le métier d’exploitant agricole. Il s’agit pour nous de célébrer et promouvoir l’esprit des groupements durales de l’agriculture d’intérêt familial », a-t-il souligné.

Selon M. Wandza, la vision de cette plate-forme est de guider par une aspiration profonde et de faire que l’agriculture soit désormais perçue comme un métier qui fait vivre convenablement des familles rurales. « Il est temps de créer des pôles de production dans chaque département, ciblant les cultures spécifiques et installer de grands entrepôts de stockage et de commercialisation des cultures vivrières », a-t-il fait savoir ajoutant qu’il était temps contre la vie chère et améliorer le panier de la ménagère.

Il a, en outre, précisé que le défi actuel sera de rendre l’agriculture prioritaire en milieu rural pour les générations actuelle et future, d’assurer la sécurité alimentaire à tous et d’augmenter la production, afin de créer des industries de transformation et de diminuer le taux de chômage en milieu rural et urbain.

Cette plate-forme qui a été créée en 2015, a mis en place le 25 juin dernier un bureau de 15 membres. (ACI)

Dédé MASSAMBA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *