LA SOCIETE PETROLIERE WING-WAH ENTEND CREER ENVIRON 643 EMPLOIS PERENNES

BRAZZAVILLE, 30 AOÛT(ACI)- La société pétrolière chinoise Wing-Wah Petrochemical, qui est basée dans le département de Pointe- Noire, entend créer environ 643 emplois pérennes dans la phase d’exploitation de son gisement dit «Banga Kayo».

 Cette information a été révélée à  l’issue du compte-rendu du Conseil des Ministres qui s’est tenu le 29 juillet à Brazzaville, sous la houlette du Chef de l’Etat, M. Denis Sassou-N’guesso. Outre la création d’emplois, le développement du projet inclut la construction d’infrastructures, dont notamment une centrale électrique, une usine de traitement de gaz, une usine de traitement de pétrole brut, une usine de traitement des eaux usées, un pipe de rejet, un pipe-line de collecte et de transfert du pétrole brut et un pipe-line d’huile et de gaz, a-t-on détaillé.

 Le Conseil des ministres a approuvé l’attribution d’un permis définitif d’exploitation d’hydrocarbures liquides ou gazeux dit « Banga Kayo » à  la société Wing Wah Petrochemical.

Six affaires ont été inscrites à l’ordre du jour de ce conseil. A titre exclusivement pour le ministère des hydrocarbures, il ressort que le gisement dit «BANGA KAYO» est «on shore», c’est-à-dire situé dans le
sud-est du département de Pointe-Noire. Il est basé sur 460 puits répartis
sur 46 plateformes. Les réserves sont estimées à 201 millions de barils sur
25 ans.

Sur les modalités de partage de production, le groupe contracteur Kayo  est composé de la Société Wing- Wah  qui détient 85%, la Société Nationale  des Pétroles du Congo(SNPC) possédant 15%, a-t-on précisé.

Intervenant à  cette occasion, le Président  de la République, Chef de l’Etat, M. Denis Sassou N’Guesso, a relevé qu’ «il s’agit là du premier exemple de coopération entre la Chine et le Congo dans le domaine de l’exploitation pétrolière», insistant sur le caractère

 «on shore» de l’exploitation attendue et sur la nécessité pour le Gouvernement de s’assurer du respect des normes environnementales dans une zone
forestière très boisée.

 L’octroi par l’Etat congolais d’un permis de recherche liquide ou gazeux par décret du 14 avril 2006 a  favorisé le lancement, en novembre 2013, des activités de forage «on shore» par la société Wing Wah dans la localité de Banga-Kayo située dans la sous- préfecture de Tchiamba- Nzassi, rappelle-t-on. (ACI)

Marna MANKENI

4 réflexions au sujet de « LA SOCIETE PETROLIERE WING-WAH ENTEND CREER ENVIRON 643 EMPLOIS PERENNES »

  1. je salut cette initiative et souhaite qu’elle se pérennise!!! je suis un jeune congolais étudiant au senegal plus précisément à dakar !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *