LES RELATIONS DE COOPERATION MILITAIRES ENTRE LES DEUX PAYS RESTENT SOLIDE ET ETROITE

BRAZZAVILLE, 30 AOUT (ACI) – L’attaché de défense de l’ambassade de la République populaire de Chine en République du Congo, le colonel Fei Xiaojun, a déclaré le 29 juillet dernier à Brazzaville, que dans le domaine militaire, les relations de coopération entre les deux pays restent toujours solide et étroite, avec les échanges de visite de haut niveau, la fourniture de l’assistance militaire, les acquisitions des équipements et des matériels, y compris la formation des stagiaires congolais en Chine. 

         Cette déclaration a été faite à l’occasion du 89ème anniversaire de la fondation de l’Armée Populaire de Libération de la République Populaire de Chine (APL) et le 80ème anniversaire de la fin de la longue marche, célébrés tous les deux, le 1er août de chaque année.

         Depuis l’établissement des relations diplomatiques entre la Chine et le Congo en 1964, a-t-il indiqué, les relations bilatérales des deux pays ne cessent de se développer, avec l’aboutissement de fruits d’une coopération gagnant-gagnant, traduits par exemple cette année, par l’accomplissement des travaux d’extension et de rénovation de l’académie militaire Marien Ngouabi de Brazzaville. Les relations entre la Chine et le Congo sont excellentes, a-t-il renchéri.

         Dans son discours de circonstance, le colonel Xiaojun, a indiqué que sous le regard attentif du monde entier, l’APL respect toujours sa vocation de servir le peuple de tout cœur. L’APL, a-t-il ajouté, accomplit activement ses missions, renforce le discipline militaire, réalise des reformes globales et défend fermement la paix et la stabilité du monde.

         Selon lui, avec l’approfondissement de la réforme et de l’ouverture, ainsi que l’accroissement de la puissance nationale générale, l’armée chinoise assume de plus en plus de responsabilités et obligations internationales, en apportant une grande contribution à la paix et au développement du monde.

         Par ailleurs, sur la scène internationale, a-t-on appris, poursuivant un concept de sécurité commune et de coopération, également respectant ses engagements internationaux, la Chine participe activement aux opérations de maintien de la paix de l’Organisation des Nations Unies (ONU), en envoyant des contingents de transport, de soins médicaux, de génie de construction et des forces de protection dans les pays comme la République Démocratique du Congo (RDC), le Libéria, la Sierra Leone, le Mali, le Sud-Soudan, etc.

         Actuellement, a-t-il fait savoir, la Chine est le premier pays contributeur de casques bleus parmi les 5 membres permanents du conseil supérieur de l’ONU. Pendant les 26 dernières années, a-t-il poursuivi, l’armée chinoise a participé successivement à 24 opérations du genre, totalisant ainsi plus de 31.000 officiers et soldats, dont 13 ont sacrifié leur vie.

         En outre, la Marine de Chine, a dit le colonel, continue ses opérations d’escorte dans le golf d’Aden et au large de la Somalie pour protéger des voies de communication maritimes internationales. Au cours de cette cérémonie, l’attaché de défense a également rappelé que la Chine est aussi présente dans les opérations de secours internationaux et aides humanitaires en cas de catastrophes.

         Cette cérémonie, a-t-on constaté, a connu la participation de plusieurs autorités militaires congolaises, notamment, le ministre de la défense nationale, le général de division, Charles Richard Mondjo, le conseiller spécial du Président de la République, M. Jean Dominique Okemba,  le Chef d’Etat-major Général (CEMG) des Forces Armées Congolaises (FAC), le général de division Guy Blanchard Okoï, le Commandant de la gendarmerie nationale, le général de brigade Paul Victor Moiny et d’autres. (ACI)

Blanchard BOTE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *