LE PARLEMENT REND HOMMAGE AU SECRETAIRE GENERAL ADJOINT DU SENAT

BRAZZAVILLE, 20 AOUT (ACI) –  Les deux chambres du Parlement congolais (Assemblée nationale et Sénat) ont rendu, le 17 août à Brazzaville, hommage au secrétaire général adjoint du Sénat, M. Justin Demassouet, décédé le 31 juillet dernier à Paris en France.

« Le décès de Justin Demassouet est une perte inestimable, non seulement pour sa famille, ses enfants, ses camarades ; mais aussi pour le Parlement qu’il a servi 24 ans durant. C’est en reconnaissance de la portée des services rendus, que le Parlement lui rend, ce jour, les ultimes honneurs », souligne l’oraison funèbre lue par le directeur de la communication du Sénat, M. Paul Carof Etou.

Poursuivant la lecture de l’oraison funèbre, M. Etou a  déclaré que « Nous pouvons dire sans risque de nous tromper, que Justin Demassouet a déployé une œuvre de grande envergure qui ne pouvait que susciter la reconnaissance de la République ».

Le directeur de la communication du Sénat, adressant des paroles d’adieux à l’illustre disparu, a dit : « Tu t’es dépensé sans compter en donnant le meilleur de toi-même pour un travail toujours bien accompli. Tu comptais parmi les mémoires vivantes du Sénat et ton exemple de grand travailleur restera une source d’inspiration pour nous qui sommes restés au service du Parlement ».

De son côté, le secrétaire général du Sénat, M. Bienvenu Ewoko a lui aussi  loué les qualités d’un homme travailleur qui caractérisaient M. Demassouet. « C’était un haut fonctionnaire humble qui s’oubliait tout en étant toujours au service de l’institution parlementaire  mais également au service de la République », a-t-il souligné, avant de poursuivre : « Il ne se lassait jamais de se rendre disponible sur tout ce qui lui était demandé ».

« C’est une perte énorme, et le seul souvenir  qui peut demeurer est celui de préserver l’humilité qui le caractérisait et être de manière désintéressée  au service des institutions de la République et de la Nation », a conclu M. Ewoko.

Enseignant de carrière, M. Justin Demassouet a successivement occupé les fonctions de directeur des affaires législatives du Sénat, conseiller aux affaires législatives et à l’organisation du travail parlementaire du président du Conseil National de Transition (CNT) avant d’occuper à partir de 2006 la fonction de secrétaire général adjoint du Sénat. Il était par ailleurs  secrétaire administratif de la section  congolaise de l’Assemblée Parlementaire de la Francophonie (APF) et agent de liaison Parlement-PNUD au projet « Appui aux institutions Parlementaires en République du Congo ».

Outre la riche carrière administrative, M. Demassouet a  eu aussi  un grand parcours politique. Il fut en effet membre du Parti Congolais du Travail (PCT), membre du Conseil national de de la Coordination des Associations et Réseaux de la Société Civile Congolaise (CARESCO), membre du Conseil National du Forum de la Société Civile pour les Elections libres (FOSOCEL) et  président du Cercle de Réflexion pour le Développement Communautaire (CERDRC).

Chevalier dans l’Ordre du mérite Congolais et  officier dans l’Ordre de la pléiade et du dialogue des cultures de l’AFP,  M. Justin Demassouet était titulaire, entre autres, d’une maitrise en  langues vivantes étrangères, d’un Certificat d’Aptitude pour l’Enseignement au Lycée (CAPEL) et d’un Baccalauréat série A4.

Né le  17 mars 1950 au village Kaibinda, district de Banda dans le département  du Niari, l’illustre disparu est décédé à l’âge de 67 ans. Il laisse une veuve et quatre enfants. Il a été inhumé le même jour, au cimetière Ma Campagne.   (ACI)

Jean KODILA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *