RENFORCER LE SECTEUR DES PROCESSUS MINERALES

BRAZZAVILLE, 26 SEPT (ACI) –  Le chef de section de la politique de produits de  et de soutien de la mise en œuvre de la Conférence des Nations Unies pour le Commerce et le Développement (CNUCED),  Mme Yanchun Zhang a souhaité, le 26 septembre à Brazzaville,  renforcer le secteur des ressources minérales pour mieux convertir ces ressources en développement économique et humain.

Ce souhait a été fait à l’ouverture de l’atelier national et régional du CNUCED prévu du 26 au 28 septembre prochain sous le thème « renforcer les effets structurants du secteur des ressources minérales dans les pays de la Communauté Economique d’Afrique Centrale ». L’atelier régional va se dérouler du 28  au 30 septembre 2016.

Au niveau national, cet atelier vise à  s’enquérir des réalisations et d’identifier les défis aussi bien que les opportunités dans la mise en œuvre des politiques de contenu local.

En fonction des défis identifiés, cet atelier va faire des recommandations sur les options possibles en vue de renforcer les liens de développement déjà existants.

Les objectifs de cet atelier, sont de présenter le projet de la CNUCED aux différentes parties prenantes.

Il s’agit de discuter le concept de contenu local et les liens de développement, analyser le secteur des ressources naturelles au Congo et identifier le cadre légal, règlementaire et institutionnel existant sur le contenu local, de proposer la méthodologie du projet pour la mise en œuvre des activités au Congo et de finaliser et approuver la feuille de route pour atteindre les objectif escomptés contenus dans le document du projet.

Ce projet, qui va se réaliser entre 2015 et 2017 arrive au moment où le gouvernement du Congo s’attelle à la conception du nouveau Plan National de Développement (PND)  2017-2021.

Dans le précédent PND, le gouvernement envisageait la création d’environ 25.00     0 emplois dont environ 8000 dans les activités de soutien du secteur minier. Le PND 2012-2016 projette qu’en cette année 2016, les revenus annuels moyens tirés du secteur minier et qui s’élèveraient à 6,25 milliards de FCFA dont 55% soit 1,719 milliards de FCFA  reviendraient à l’Etat congolais sous forme de partage de production et de fiscalité.

Ce projet va s’intéresser aussi au secteur des hydrocarbures qui contribue à hauteur de 80% aux recettes d’exportations et à 70% aux recettes budgétaires. Ces deux secteurs restent les pièces maîtresses de la stratégie du développement du Congo, malgré la baisse des prix et les perspectives mondiales peu reluisantes.

Le CNUCED est un organisme intergouvernemental établi par l’assemblée générale des Nations Unies en 1964. Elle a son siège à Genève en Suisse avec des représentations aux USA et en Ethiopie.

C’est le directeur de cabinet du ministre du plan, de la statistique et de l’intégration régionale, Ferdinand Sosthène Bikouka qui a procédé à l’ouverture de cet atelier. (ACI)

Sosthène MILANDOU

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *