UN POURVOYEUR D’UN EMPLOI SUR 11

BRAZZAVILLE, 27 SEPT (ACI) – L’expert en statistique, M. Gervais Bruno Ibata a indiqué, le 26 septembre à Brazzaville, qu’au cours des dix dernières années le tourisme est devenu un pourvoyeur d’un emploi sur 11.

Cette indication a été donnée lors de la session de sensibilisation des journalistes et attachés de presse des ministères sectoriels du Projet de Renforcement des Capacités en Statistiques (PSTAT), prélude à la journée mondiale du tourisme qui se tient le 27 septembre sous le thème  « Promouvoir l’accessibilité universelle en faveur d’un tourisme pour tous »

Contribuant à plus de 5% au Produit Intérieur Brut (PIB) mondial, le tourisme représente 7% des exportations mondiales et 30% des exploitations de service.

 Le Congo a enregistré 228.813 arrivées des non-résidents en 2014, contre 198 924 en 2010. Les aires protégées fonctionnelles ont connu une légère progression de 5,2% entre 2010 et 2013. Un accroissement remarquable en 2014 soit un taux de 46,2%, a été constaté.

Sur le plan de l’emploi, l’expert a révélé qu’en dépit de la complexité dans la quantification des emplois touristique, l’enquête réalisée par le ministère en charge des établissements d’hébergement en 2014, fait état de 8592 emplois directs créés dans 1381 établissements du pays. A cet effet, l’apport de l’Etat dans le financement des infrastructures touristiques et des loisirs, constitue un facteur déterminant pour le développement du secteur et à l’atteinte des objectifs fixés.

Le Président de la République, M. Denis Sassou N’Guesso a érigé le Tourisme en un département ministériel à part entière depuis 2009. Il lui a assigné un objectif de 10% de contribution au PIB. A ce jour, l’Institut National de la Statistique (INS) à travers le service des comptes de la nation estime que la contribution du secteur « hôtellerie et restaurant dans le PIB tourne autour de 1,5%, a-t-on appris.

 Selon l’annuaire statistique du tourisme 2014 au Congo, publié par le ministère du tourisme et de l’environnement, a l’exception des données non monétaire, les statistiques de ce quatrième secteur exportateur après le pétrole, les produits chimiques et l’automobile, sont incomplètes et privent les gouvernants, les entreprises, la communauté internationale et les médias des données et informations nécessaires pour la prise des décisions efficaces.

Le statut de pays membre, a permis au Congo de disposer d’une Politique et d’une stratégie nationale de développement durable du tourisme avec l’appui technique du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) et de l’OMT.

L’Organisation Mondiale du Tourisme (OMT) a noté que le tourisme l’un des secteurs clés pour la création des emplois directes et indirects ne cesse de  croître et de se diversifier.

 Le nombre d’arrivée des touristes internationaux est passé de 979 millions en 2010 à 1 milliard 181 millions en 2015. (ACI)

Marlyce TCHIBINDA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *