784 AGENTS DU CHU BENEFICIENT D’UN AVANCEMENT EN CATEGORIE

BRAZZAVILLE, 29 OCT (ACI)- La directrice du Centre Hospitalier Universitaire de Brazzaville, Mme Gisèle Marie-Gabrielle Ambiero a exhorté, le 28 Octobre à Brazzaville, les 784 agents bénéficiaires de l’avancement en catégorie dans  sa structure, à faire suivre cet avancement d’effets financiers, afin que les agents  du CHU améliorent leur situation sociale pour offrir des prestations sanitaires de bonne qualité aux malades.

Elle a fait cette exhortation lors de la session de la Commission Paritaire d’Avancement et de la Sécurité Sociale des agents du CHUB, au titre de l’année 2016, en présence du directeur départemental du travail M. Gabriel Monka, des délégués du contrôle budgétaire, du délégué de la Fonction Publique des délégués de différents syndicats et du personnel de santé concerné.

 L’effectif total à avancer était de 784 agents, parmi lequel 31 agents qui ont été oubliés en 2014 -2015 et 753 agents pour l’année 2016. A cet effectif, il y a eu entre autres, les contractuels et les assimilés. Le type de personnel avancé, était composé de personnel administratif, médical, paramédical, de personnel technique et de surface.

«Les travailleurs qui vont être avancés, ont attendu cette occasion, depuis le début de l’année ou encore, la précédente tenue de la Commission Paritaire Administrative du personnel de la santé », a confié Mme Ambiero, ajoutant qu’ «aujourd’hui, sa structure est à une année paire, elle va pouvoir  avancer le personnel et, s’il y a des dossiers qui ont été oubliés, nous les rattraperons séance tenante, pour ne pas qu’ils aient à attendre encore une année».

Elle a estimé que ce qui va être fait sera suivi d’une conséquence heureuse, qui se traduira par une augmentation de salaire, qui doit être transformée en prestation de services meilleurs».

Pour elle, l’employeur qui est le CHU a rempli son  obligation vis-à-vis du travailleur à qui,  «  il donne une promotion,  lui permettant de bien assumer ses responsabilités, parce qu’il a estimé que c’est une récompense pour le travailleur méritant ».

« Nous attendons de vous de meilleures prestations, car tout le monde y travaille à redorer l’image du CHU.  Nous comptons sur vous, car je ne pourrais pas le faire seule », a déclaré la directrice générale du CHU.

De son côté, le directeur départemental du travail, M. Gabriel Monka a rappelé que « le travailleur qui va être avancé, connaîtra un accroissement de salaire, et le salaire de base sera aussi la base de calcul de la prime de l’ancienneté nécessairement, le brut augmente », précisant que si le travailleur a un dossier disciplinaire vierge, il sera avancé. Mais, si il est indiscipliné, il sera recale », a- t-il expliqué. (ACI)

Godelive AYESSA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *