PROMOUVOIR LA CULTURE A TRAVERS LE RIRE

BRAZZAVILLE, 29 OCT (ACI) – Le Festival International du Rire de Brazzaville dénommé «TuSeo», c’est-à-dire le rire, s’est ouvert du 27 au 29 octobre dans la ville capitale, dans l’objectif de promouvoir la culture à travers le rire.

A l’ouverture de cette 9ème édition, au total cinq comédiens se sont succédé sur la scène de l’Institut Français du Congo (IFC), à savoir MM. Naz-R et Weilfar Kaya du Congo, Manitou  du Gabon, Emmanu Tara de la République Démocratique du Congo (RDC) et Mala Adamo de la Côte d’Ivoire.

Dans leurs sketches respectifs, ces comédiens ont abordé des thèmes variés portant sur les faits de société comme l’infidélité, l’une des causes de conflits entre les époux ; la dignité de la femme (sujet exploré par Manitou), la cupidité chez les agents de la force publique et chez les conducteurs de bus, l’éducation des enfants et de la jeunesse, la prolifération des pasteurs des églises dites de réveil et le goût effréné des jeunes filles pour l’argent. Le thème sur le sexe, quant à lui, a été présent dans quatre  sketches, tantôt sous un angle de regard critique sur les antivaleurs, tantôt sous un angle qui glisse sur une apologie.

Outre ces thèmes, l’internet s’est invité chez l’humoriste Naz-R. Ce dernier l’a exploré dans son sketch, décortiquant les comportements des internautes, filles comme garçons, tout en exorcisant les mauvaises pratiques. «Ne mettez pas n’importe quoi sur facebook, au risque de ternir votre image. Cela pourrait nuire à votre avenir», a-t-il exhorté.

Représentant son ministre de tutelle, le directeur de la coopération et de la communication au ministère de la culture et des arts, M. Bienvenu Mépépé Sibodé, a rappelé que «TuSeo», hormis le divertissement qu’il apporte, veut faire de Brazzaville la ville de l’éveil et de la promotion de l’humour au profit de la culture.

Selon la directrice du festival «TuSeo», Mme Loriate Bikouta, il est impérieux d’œuvrer à l’amélioration de l’image du comédien au Congo en particulier et dans le monde en général. «Ce festival vise à faire porter un autre regard sur la profession de comédien», a-t-elle affirmé.

Ouvert le 27 octobre dernier, «TuSeo» s’est étalé  sur trois jours. Le 28, cinq spectacles ont été présentés respectivement par Mme Princilia Lyna du Congo et MM. Kaboré du Burkina Faso, Frédéric Gakpara du Togo, Bouna Nguanzong du Cameroun, Juste Parfait du Congo. Le  29, outre la conférence de presse donnée par les organisateurs, cinq autres sketches ont été rendus successivement par Titus Kosmas du Congo, Oumar Manet de la Guinée Conakry, Cheknito du Mali et Boukiata Ouédraogo de France.

Premier festival du rire à l’échelle internationale, «TuSeo» a été créé en 2003. Il a connu un début prometteur à son lancement en octobre 2004, a-t-on appris. «TuSeo ! Que le rire soit avec vous !», telle est la devise du festival. (ACI)

Benjamin MANKEDI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *