DISPONIBILITE DES PRODUITS SUR LE MARCHE

BRAZZAVILLE, 27 DEC (ACI) – Le ministre du commerce extérieur et de la consommation, M. Euloge Landry Kolélas, a constaté  à Brazzaville, la disponibilité des produits de première nécessité sur le marché congolais.

A l’issue d’une visite de travail dans cinq grands marchés de la capitale congolaise, à savoir Total à Bacongo, Poto-Poto, Moungali et Ouenzé, ainsi que les supermarchés Géant Casino, Grand Fleuve et Park’N Shop au centre-ville, le ministre Kolélas a relevé l’approvisionnement des marchés du Congo en produits vivriers et de large consommation, notamment les vivres congelés pour répondre aux besoins alimentaires des populations à travers le pays.

Abordé par la presse, le ministre du commerce extérieur et de la consommation a déclaré que cette visite dans les marchés lui a permis de vérifier la conformité des prix homologués dans le respect de la législation nationale en vigueur.

« Nous avons voulu constaté les écarts entre les prix homologués  et les prix pratiqués sur le terrain. A ce niveau, le constat est mitigé. Nous allons corriger cette situation en déployant les contrôleurs sur le terrain, afin de recadrer l’application de la règlementation », a notifié le ministre.

Abordant le volet des produits sans notices en français vendus au Congo, le ministre du commerce extérieur  a précisé que la loi sera appliquée sans complaisance pour le contrôle de la qualité et des prix sur les biens et services de première nécessité et de large consommation sur le marché.

« Nous allons sévir à partir de l’année prochaine. Pour l’heure, nous avons donné l’ordre aux brigades des frontières pour ne plus importer les  produits qui n’ont pas de notices en français. Il nous faut protéger les consommateurs et appliquer la loi », a conclu le ministre Kolélas. (ACI)

Delphin KIBAKIDI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *