FIXER LA FEUILLE DE ROUTE POUR UNE EXECUTION HARMONIEUSE DU COMITE SUR LA LIBYE

BRAZZAVILLE, 30 JAN  (ACI) – Le Président du Comité de Haut Niveau de l’Union Africaine (UA) sur la Libye, président de la République du Congo, M. Denis Sassou-N’guesso, a indiqué, le 27 janvier dernier à Brazzaville, que la 2ème  réunion du Comité de Haut Niveau de l’UA sur la Libye devrait permettre de fixer la  feuille de route de ce comité, pour une exécution harmonieuse de son mandat.

Cette indication a été donnée à l’ouverture de cette 2ème réunion du comité au cours de laquelle M. Sassou-Nguesso, comptant sur l’engagement  commun de ses pairs à formé le vœu de voir le comité agir de façon soutenue pour la réalisation de son mandat.

Précisant que la première réunion, tenue le 8 novembre dernier à Addis-Abeba, avait structuré le comité et défini les grandes lignes de l’action immédiate, M. Sassou-N’guesso a estimé que l’action de leur réflexion pourrait  porter sur les principaux axes.

Il s’agit, notamment, d’initier des missions d’information et de mobilisation pour obtenir l’adhésion  de toutes les parties prenantes libyennes à l’action du comité et de la Troika, d’engager des consultations avec les partenaires bilatéraux et multilatéraux et de préparer et organiser la réunion de réconciliation nationale entre les Libyens.

Le président Sassou-N’guesso a, à cette occasion, affirmé  que la solution à la crise libyenne dépend, avant tout, des Libyens eux-mêmes et elle ne peut être que politique. « Le dialogue entre toutes les parties libyennes est primordial. En dépit des divergences, c’est le seul moyen d’avancer dans la transition », a-t- il fait savoir.

Il a appelé toutes les parties prenantes à adhérer à la dynamique positive enclenchée dans l’accord politique libyen du 17 décembre 2015, en vue de mettre fin à l’impasse actuelle. Tous les Libyens n’ont qu’un rêve, celui que la paix, la concorde, la stabilité et la fraternité reviennent dans leur pays meurtri et martyrisé, a dit le président du de ce comité expliquant  que leur devoir est de les accompagner jusqu’aux berges de cette espérance.

Les présidents de la Mauritanie, M. Mohamed Ould Abdel  et du Niger, M. Mahamadou Issoufou ont pris part à cette réunion ainsi plusieurs représentant des pays voisins de la Libye et des institutions internationales dont le Commissaire paix et sécurité de la Commission de l’UA, M. Ismael Chergui. (ACI)

Sosthène MILANDOU

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *