L’UPADS POUR UNE PRESSE RESPONSABLE

BRAZZAVILLE, 30 JAN (ACI) – Le premier secrétaire de l’Union Panafricaine pour la Démocratie  Sociale (UPDADS), M. Pascal Tsaty-Mabiala, a relevé le 28 janvier dernier à Brazzaville, la responsabilité de la presse congolaise dans la marche du pays vers la  démocratie.

         Au cours de la présentation des vœux de 2017 à la presse  nationale et internationale, le premier secrétaire du Parti, a formulé les vœux de courage,  d’audace  et de persévérance aux personnalités. Car le silence de la presse, c’est la mort de la démocratie.

         Dans son message aux médias, l’UPADS a apprécié l’actualité internationale avec l’élection du 45e président des Etats-Unis qui n’augure pas des lendemains meilleurs pour la marche du monde et la fin du mandat chaotique du président français qui  marque l’éclatement du Parti socialiste en France et précipite la mort de la grande gauche démocratique dite social  démocratique dans le monde francophone.

         En effet au plan national, M. Tsaty-Mabiala a analysé dans le bilan 2016, l’élection présidentielle anticipée de mars dernier avec la polarisation de la vie politique, favorisant ainsi le climat quasi insurrectionnel dans  le pays, la crise du Pool, département sinistré depuis 1998 et victime de l’intolérance politique, ainsi que la vague d’arrestations des leaders de l’opposition qui freine la volonté de vivre ensemble, voire situation économique et financière qui nécessite la réduction drastique du train de vie de l’Etat.

         « L’UPADS renouvelle sa volonté et sa disponibilité de contribuer à la réorganisation de l’opposition congolaises sur des bases objectives en vue de retrouver notre cohésion et nous préparer à d’autre batailles », a déclaré le premier secrétaire du parti de M. Pascal Lissoumba.

« En 2017, nous allons nous impliquer à la préparation du processus électoral annoncé par le gouvernement à qui nous réitérons notre demande de mise en œuvre des conditions des élections apaisées, démocratiques et transparentes » a dévoilé  l’UPADS dans son message du nouvel an à la presse. (ACI)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *