OUVERTURE BIENTOT DES SESSIONS CRIMINELLES DU PASTEUR NTOUMI, M. MOUKOKO ET OKOMBI

BRAZZAVILLE, 28 FEV (ACI) – La réunion du Conseil Supérieur de la Magistrature ouvrira les sessions criminelles des cours d’appel de Brazzaville et de Pointe-Noire d’ici le mois de juin prochain pour statuer sur les cas de Fréderic Bintsamou, alias pasteur Ntoumi ; Jean Marie Michel Mokoko et André Okombi Salisa, rapporte une source bien informée.    

Le calendrier judiciaire va s’accélérer au Congo au cours des dix prochains mois. La première affaire à être jugée est celle impliquant Frédéric Bitsamou, alias pasteur Ntumi (le leader des rebelles Ninjas du Pool, toujours recherché), et ses coaccusés détenus à la prison centrale de Brazzaville.

D’autres procès qui vont suivre seront ceux intentés par l’État congolais contre les candidats à l’élection présidentielle de 2016, Jean-Marie Michel Mokoko et André Okombi Salissa, détenus  la maison d’Arrêt de Brazzaville, selon la source. (ACI)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *