LES CONGO/PARTIS: LES MEMBRES DU PCT APPELES AU RESPECT DE LA PROCEDURE DE DESIGNATION DES CANDIDATS

BRAZZVILLE, 18 AVRIL (ACI) – Les membres du Parti Congolais du Travail (PCT) ont été appelés récemment à Brazzaville, au respect de la procédure de désignation des candidats aux prochaines élections législatives et locales de 2017.

Cet appel à l’ordre a été fait par le secrétaire général de cette formation politique, M. Pierre Ngolo, lors de la conférence de presse qu’il a animée dans le cadre d’un contact d’échange avec les journalistes pour les édifier sur l’actualité politique au Congo.

Les membres du PCT sont libres de se déclarer candidats. Cependant leurs candidatures doivent suivre la procédure instruite par le parti, a dit M. Ngolo, indiquant que les dossiers doivent être déposés au niveau des comités des circonscriptions respectives des candidats.

Après l’enregistrement et l’avis de la permanence, les comités ont la mission de transmettre tous les dossiers au secrétariat de Brazzaville qui, a son tour, se doit de les envoyer avec avis au secrétariat permanent du Bureau politique. Celui-ci, ayant préparé ces dossiers et donné son appréciation, les transmet au Comité national d’investiture qui est seul compétent de retenir les candidatures. La délibération de cette instance est validée par le Comité central du parti, a indiqué M. Ngolo.

Il a rappelé que les membres du parti et les sympathisants des différentes circonscriptions auront le devoir de soutenir leur candidat qui sera retenu par le Comité national d’investiture. Cependant, a-t-il averti, conformément aux textes du parti, des sanctions seront prononcées à l’encontre de tout membre qui, n’ayant pas été investi, se présentera aux élections en tant qu’indépendant.

Il a été indiqué que la procédure de désignation et le Comité national d’investiture ont été instaurés à la suite d’une disposition prise par le 6ème congrès extraordinaire, afin de choisir dans l’équité, la rigueur et l’impartialité les candidats du PCT à toutes les élections. Cela vise à corriger la pratique du passé qui consistait à laisser le Secrétariat permanent du Bureau politique décider d’autorité des candidats de son choix et les affecter à sa convenance.

Le Comité national d’investiture est composé de tous les membres du Bureau politique, du président de la commission nationale de contrôle et d’évaluation du parti, des premiers responsables des 2 organisations affiliées au PCT, à savoir «la Force Montante Congolaise» et l’Organisation des Femmes du Congo, ainsi que des présidents des 12 fédérations du PCT. Cette composition témoigne du caractère responsable de cette instance, a fait remarquer le Secrétaire général de cette formation politique.

Répondant à la question relative à l’organisation d’éventuelles primaires, M. Ngolo a qualifié cette étape d’une procédure d’exception. «Au PCT, les primaires ne sont pas une solution idéale», a-t-il confié.

S’agissant des rapports avec les alliés politiques, il a notifié que son parti prend toujours le soin de discuter avec les organisations politiques alliées, en tenant compte du poids de chacun pour la répartition des postes. (ACI)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *