CONGO/CULTURE: «PHYSIQUE A MAGNONS», UNE NOUVELLE VISION DE L’UNIVERS

BRAZZAVILLE, 06 MAI (ACI) – Le chercheur congolais, le Dr Maurice Itous Ibara, a présenté et dédicacé, le 6 mai à Brazzaville, son nouveau livre intitulé «Physique à magnons» qui est une nouvelle vision de l’univers et un travail expérimental pour expliquer et faciliter la vie.

Paru en février 2017 aux Editions Sciences et Arts, «Physique à magnons» est un livre de 136 pages, subdivisé en quatre chapitres qui abordent respectivement des thèmes clés à travers lesquels l’auteur édifie le lecteur sur le sens de la nouvelle piste de la physique qui fait l’objet de ses travaux. «Magnétogénèse ou histoire de la création de l’univers à travers les magnons», «Les particules vitales», «Etudes des atomes vitaux» et «Le système solaire», tels sont les thèmes centraux sur lesquels est bâtie l’œuvre du Dr Itous Ibara.

La physique à magnons est la science des particules et des atomes vitaux. Ces particules deviennent des cellules magnétiques quand elles pénètrent les êtres vivants. L’objet de cette physique est d’étudier  ces particules vitales et atomes vitaux, d’élucider en profondeur la place qu’occupe le magnétisme face à l’énergie et aussi la place des magnons dans la création de l’univers et dans la vie des êtres vivants.

De l’avis du présentateur, le Pr Mukala Kadima Nzuji, le livre du Dr Itous Ibara est abondamment illustré pour aider le lecteur à mieux saisir les sujets qui y sont traités. Les deux concepts clés, à savoir «Physique» et «Magnon» en déterminent l’orientation.

La physique est la science qui étudie la propriété générale de la matière et détermine les lois qui la régissent. Le terme «magnon» renvoie à la matière première de la création. Les magnons, rapporte le Pr Mukala Kadima Nzuji, sont toutes les cellules de la création. Ils constituent les ancêtres de toutes les cellules des créatures vivantes, végétales comme animales.

Selon le Pr Mukala Kadima Nzuji, quatre idées force se dégagent du livre «Physique à magnons», au nombre desquelles l’existence en chaque être vivant des cellules magnétiques appelées magnons et d’origine solaire, n’ayant pas encore fait l’objet d’études scientifiques ; la prise de différentes formes par les magnons dans le corps humains selon les organes tels que le cœur, les poumons, les reins, le cerveau et les yeux ; le rapport entre la biologie magnétique et la physique magnétique ; l’existence d’une attraction entre les êtres vivants, due à la présence d’une sorte d’aimant dans chaque créature vivante.

Expliquant l’origine des êtres vivants selon les déductions de ses travaux, le Dr Itous Ibara pense qu’au commencement  de l’univers se trouve un atome primordial. Cet atome qu’il nomme «Magnon» contient de l’hydrogène. Au-dessus de cet élément primordial se trouve le magnétisme.

Le magnétisme, a-t-il souligné, est un élément déterminant de la vie, car le soleil l’utilise pour maintenir la stabilité de la terre et des autres planètes. C’est grâce au magnétisme que des neutrions, 300 milliards au total par seconde, traversent l’homme pour le revitaliser.

Selon l’auteur, avec le magnétisme dont la formule est NxMV2, nous serons en mesure de continuer à révolutionner le monde, car la physique à magnons est cette science expérimentale qui se propose de nous aider à améliorer notre vie grâce la fabrication de nouveaux GPS, de nouveaux scanners et autres appareils.

Le Dr Maurice Itous Ibara est titulaire d’un doctorat en science de gestion. Chercheur en physique, chimie et biologie, il propose à l’humanité cette nouvelle science appelée «Physique à magnons» qui est son second grand projet après «La biologie magnétique». Docteur en graphisme publicitaire et marketing management, il est chargé des cours de marketing à l’Université Marien Ngouabi. Président fondateur de l’Académie des Sciences et des Arts du Congo (ASAC), il est aussi officier supérieur des Forces Armées Congolaises (FAC). (ACI)

Benjamin MANKEDI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *