CONGO/SANTE:L’OMS EXHORTE LES VACCINATEURS A ATTEINDRE CHAQUE ENFANT

BRAZZAVILLE, 11 MAI (ACI) – La Représentante de l’OMS au Congo, Mme Fatoumata Binta DialloTidiane, a exhorté le 11 mai à Brazzaville, les vaccinateurs de vaincre les intempéries, les obstacles physiques et de prendre tout le courage pour atteindre chaque enfant et accomplir leur noble tâche pour la postérité.

Cette exhortation a été faite, à l’occasion du lancement des journées nationales de vaccination contre la poliomyélite.

Elle a, à cet effet, demandé aux parents et aux chefs de familles d’accueillir les vaccinateurs durant ces quatre jours et surtout de leurs présenter tous les enfants afin qu’ils reçoivent le vaccin et la vitamine A.

Il s’agit pour l’OMS, d’administrer le vaccin à plus d’un million d’enfants de zéro à 59 mois couplé avec l’administration de la vitamine A à ces enfants pour renforcer leur immunité.

«Il est crucial de faire recours à des stratégies appropriés afin d’atteindre ces enfants. Au-delà des visites des domiciles, il faut rechercher les enfants dans tous les lieux publics, tels les marchés, les gares, campements de pêcheurs, les zones frontalières, car un seul enfant non vacciné constitue une menace qui anéanti les efforts consentis par l’humanité entière», a-t- elle lancé.

L’objectif ultime et très proche étant l’éradication de la poliomyélite dans le monde. La représentante de l’OMS a aussi appelé toutes les autorités politico-administratives, les responsables religieux, les leaders d’opinions, les élèves, les étudiants et la presse d’être des véritables acteurs pour aider à atteindre tous les enfants.

Mme DialloTidiane a félicité le gouvernement et le personnel socio-sanitaire pour les efforts louables fournis, ayant permis de maintenir le pays libéré de la circulation du poliovirus sauvage autochtone depuis 2007.

Elle a relevé, cependant, que la situation reste encore fragile, car plusieurs enfants ne bénéficient pas encore de la vaccination de routine et échappent aux campagnes de vaccination des journées nationales de vaccination.

La communauté internationale s’est engagée à supporter les pays afin de donner un assaut final pour l’éradication de la poliomyélite. Il a été ainsi recommandé d’organiser chaque année, des journées nationales de vaccination synchronisées et de qualité afin d’atteindre tous les enfants, tout en renforçant la vaccination de routine.

Le Nigéria est le seul pays endémique en Afrique. Il vient de passer sept mois sans notifier de nouveau cas de poliomyélite.

Intervenant à cette occasion, l’administrateur-maire de l’arrondissement 2 Bacongo, Mme Simone Loubienga a indiqué que le gouvernement de la République du Congo, soucieux de la santé de la population, ne ménage aucun effort pour garantir à tous citoyens, sans considération d’âges d’opinion politique ou religieuse son bien-être physique, mentale et morale, nécessaire à son épanouissement.

Mme Loubienga a défini la poliomyélite comme étant une maladie grave, handicapante, parfois mortelle qui attaque souvent les jeunes enfants de zéro à 5 ans. Elle peut être évitable par la vaccination. (ACI)

Claudite ONDELE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *