UE/FETE: CELEBRATION DE LA JOURNEE DE L’EUROPE

BRAZZAVILLE, 18 MAI (ACI)- L’ambassade de l’Union Européenne (UE) au Congo, a lancé le 15 mai dernier à Brazzaville, la célébration du mois de l’Europe dans un contexte marqué par les 60 ans du traité de Rome, les 30 ans du programme Erasmus et la tenue du 5ème sommet de l’UE-Afrique sous le thème transversal de la jeunesse.

Le programme du mois de l’Europe prévoit plusieurs activités, notamment, le festival du film européen qui sera pour la première fois itinérant dans les quartiers de Brazzaville, grâce à la coopération avec les mairies, une exposition itinérante sur le traité de Rome, fondement de l’UE, grâce au soutien de l’ambassade de l’Italie, le coup d’envoi pour les nouveaux projets financé par l’UE qui démarre cette année.

Il est aussi prévu pour ce mois de l’Europe la rencontre avec la communauté congolaise des homosexuels, la communauté Lesbienne, Gay, Bisexuel et Transgenre (LGBT) à l’occasion de la journée mondiale des LGBT, le 17 mai, le lancement du concours jeunes ambassadeurs de l’UE qui consiste à la présentation du regard que ces jeunes portent sur le partenariat UE-Afrique par le biais d’activités artistiques ou d’étude et le 3 juin, le mois de l’Europe se terminera par la conférence « image et histoire » animé par M. Christophe Figueirero sous le thème de la notion de frontière et de migration.

A l’occasion du lancement du mois de l’Europe, l’ambassadeur de l’UE, Mme Soskia de Long, a fait savoir que « l’Europe a toujours été là, souvent distante, mais toujours considérée comme utile, permettant de dépasser le cadre de l’Etat-nation qui avait précipité l’Europe dans le gouffre de la guerre ».

L’effet première de l’UE, a-t- elle mentionné, a été matériel car de par ses frontières et son libre échange, elle a fait accéder de vastes couches de populations à la prospérité. Elle a su combler les écarts entre riches et pauvres. Avec son programme Erasmus, elle a su créer depuis 30 ans une génération à l’identité fondamentalement européen, en permettant aux étudiants de poursuivre une partie de leurs études dans un autre pays.

A 60 ans d’âge, l’UE se situe à une croisée des chemins. L’UE se réjoui qu’aux Pays-Bas et en France, les électeurs ont choisi des candidats pro-européens.

Le mois de l’Europe a été lancé  par l’ambassadeur de l’UE au Congo en présence de plusieurs personnalités du pays et du gouvernement représenté par le ministre du plan. (ACI)

Sosthène MILANDOU

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *