COP23: BONN ABRITERAUNE EXPOSITION SUR LE CLIMAT, LA SCIENCE ET L’ART

BRAZZAVILLE, 27 MAI (ACI) – Une exposition intitulée «Rapport météorologique», mettant en évidence le lien entre le climat, la science et l’art se tiendra du 7 octobre 2017 au 4 mars 2018, en vue de sensibiliser le grand public et les délégués à la Conférence des Nations Unies sur le changement climatique à Bonn en Allemagne (COP23).

Soutenue par la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (CCNUCC), dans le cadre du programme d’événements culturels coïncidant avec la COP23, cette exposition comprendra des peintures de William Turner, de John Constable et de Otto Modersohn. Les premières chaussures imperméables en caoutchouc de Macintosh, un thermomètre original de Daniel Fahrenheit et des œuvres d’art traditionnelles de Fidji seront aussi exposées à cette occasion, rapporte un communiqué des Nations Unies parvenue à l’ACI.

L’exposition offrira des moyens interactifs permettant aux personnes de connaître différents phénomènes météorologiques. En plus des nombreuses expositions culturelles, un «studio météorologique» interactif à la fin de l’exposition présentera des techniques de prévisions météorologiques et montrera des tendances et des projections climatiques à long terme. L’exposition, qui comptera environ 400 prêts auprès de plus de 100 prêteurs du monde entier, a été développée en étroite collaboration avec le Deutsches Museum de Munich et sa succursale à Bonn.

Selon le communiqué, avec les instruments scientifiques et les principales œuvres d’art européennes, les visiteurs pourront voir des objets ethnographiques tels que les dieux météorologiques, les premières chaussures en caoutchouc résistant à l’eau, d’autres objets de protection tels que des parasols et des parapluies du monde entier. Certaines expositions du Deutsches Museum mettront en lumière le rôle de la technologie propre dans la lutte contre le changement climatique.

Fidji qui assure la présidence de la COP23 et est extrêmement vulnérable aux effets de l’élévation du niveau de la mer et des ondes de tempête. Un canoë traditionnel de Fijian de 8 mètres sera présenté au lieu de la COP23 comme un symbole de la nécessité de protéger les îles, les océans et le transport durable.

S’exprimant lors d’une présentation de cette initiative, lors de la Conférence des Nations Unies sur le Changement Climatique de mai dernier à Bonn, la secrétaire exécutive de la CCNUCC, Mme Patricia Espinosa a déclaré que «la science sous-tend notre travail et c’est la science qui illumine les risques d’inaction et les possibilités de réaliser l’Accord de Paris sur le changement climatique et les objectifs de développement durable connexes. La culture et l’art jouent un rôle majeur dans la transformation des cœurs et des esprits, en catalysant les changements dans un public plus large. Il est également essentiel d’apporter la science du changement climatique au peuple dans le contexte de la culture. Cette exposition apporte à la maison, les nombreuses dimensions de ce qu’est le changement climatique et j’espère que cela peut inspirer les gens à prendre les bonnes décisions, aussi au niveau personnel».

Parlant de cette exposition le directeur de la Bundeskunsthalle, M. Rein Wolfs,  a fait savoir qu’«en tant qu’institution nationale qui travaille également au niveau international, nous sommes fiers de faire partie du programme culturel général de la COP23. Notre exposition veut clairement servir à des fins éducatives, mais vise également à attirer nos visiteurs émotionnellement et esthétiquement afin de sensibiliser à la beauté de tous les phénomènes météorologiques et à leur importance essentielle dans notre vie quotidienne et pendant toute notre vie (…)».

L’exposition se penche, dit-il, sur la mesure pour laquelle les événements météorologiques à court terme et les changements climatiques à long terme influencent la nature, la civilisation humaine et la culture. Elle sera accompagnée d’un vaste programme complémentaire, a-t-on appris de la même source. (ACI)

Philon BONDENGA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *