CONGO/ECONOMIE: VERS LA MISE EN PLACE D’UN COMPLEXE D’AIRE PROTEGEE AVEC UN CADRE INSTITUTIONNEL ET REGLEMENTAIRE

BRAZZAVILLE, 30 MAI (ACI) – Le ministère de l’économie forestière, du développement durable et de l’environnement envisage mettre en place un complexe d’aire protégée avec un cadre institutionnel et réglementaire, en vue de créer les corridors écologiques qui assurent la collectivité de ces aires protégées, a confié le directeur en charge de ces projets, M. Constantin Mbessa au cours d’une interview exclusive accordée, le 29 mai dernier à l’ACI.

Il s’agit des projets de création du complexe  Conkouati-Dimonika et aire marine protégée  de la baie de Loango qui comporte trois aires qui sont séparées par des massifs forestiers.

Selon M. Mbessa il s’agira  d’ouvrir un corridor écologique entre l’aire protégée de Conkouati-Ndouli et la réserve  de biosphère de Dimonika, en passant par des travaux d’aménagement des Unités d’Exploitation Forestière de Tombo (UEF), qui est à cheval des eaux qui sont au milieu de ces aires protégées.

«Nous pouvons envisager le classement de l’Unité d’Exploitation Forestière de Tombo  (UEF) en une  réserve forestière pour  faciliter la collectivité de Conkouati-Dimonika  et de voir aussi entre Dimonika et la réserve de Tchimpounga, la possibilité d’envisager un 2ème corridor écologique  de sorte que nous puissions assurer la collectivité de ces 3 aires protégées», a-t-il fait savoir. Cette dernière réserve située à quelque 8 km de la ville de Pointe-Noire, prend en compte le secteur des chimpanzés.

Pour le directeur de ces projets, Conkouati-Dimonika  est motivés par l’existence d’un herbier   sous-marin qui permet aux tortues marines de venir  s’alimenter, mais aussi de se reproduire. Il s’agit de conserver l’écosystème et la biodiversité qui s’y trouvent. De sorte l’exploitation de cet environnement ne puisse pas détruire tout ce qui existe.

M. Mbessa a rappelé qu’au niveau de parc national de conkouati-Ndouli, qui est compartimenté en trois paysages notamment le littorale, le savanicole et le paysage de Dimonika, on trouve plusieurs espèces entre autres la baleine, le requin, les tortues marins, les buffles, les éléphants,  les  gorilles  et chimpanzé ainsi que les serpents et les singes. (ACI)

Claudite ONDELE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *