CONGO/SNE: LA REFORME DE LA SOCIETE N’EST PAS SYNONYME DE PERTE D’EMPLOI, RASSURE LE MINISTRE ZONIABA

BRAZZAVILLE, 30 MAI (ACI) – La réforme de la Société Nationale d’Electricité (SNE), sous toutes ses composantes n’est pas synonyme de perte d’emploi, a indiqué le ministre congolais de l’énergie et de l’hydraulique, M. Serge Blaise Zoniaba, rassurant les travailleurs de cette société dont le tableau économique n’est pas luisant.

M. Zoniaba qui intervenait le 29 mai à la cérémonie d’inauguration de la centrale hydroélectrique de Liouesso, dans la Sangha, par le chef d’Etat, M. Denis Sassou-N’guesso, a dit que quel que soit les schémas empruntés pour arriver à cette réforme, tout agent de cette entreprise ne sera pas délaissé, mais il sera toujours réutilisé sous d’autres formes.

Cette réforme se fera sur toutes ses composantes à savoir la production, la distribution, la commercialisation et le transport, a-t-il fait savoir. Les entreprises ou les services d’Etat doivent être rentables, efficaces, dynamiques et devraient générer des bénéfices et non être toujours déficitaires. Les entreprises du portefeuille public devraient contribuer au développement du pays à travers ce qu’elles génèrent, a-t-il signifié.

La SNE et la SNDE figurent parmi les entreprises d’Etat dont les différents plans de réformes proposés n’ont toujours pas abouti. Les problèmes liés à l’amélioration des performances de la S.N.E et de la S.N.D.E ont conduit le gouvernement congolais à mettre sur pied des plans d’urgence en vue de relancer la question de la privatisation de ces unités de production. (ACI)

Alex MBEMBA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *