NIARI/MEDIAS: QUELQUES JOURNALISTES PRIMES PAR UNE ASSOCIATION

DOLISIE, 30 (MAI)  – Près  d’une dizaine de journalistes en service dans le département   du Niari ont été primés,  à Dolisie par la voie du Niari, une association de bienfaisance.

Les heureux récipiendaires ont reçu chacun, un diplôme d’excellence, un dictionnaire Larousse de poche 2017, un T. shit et une enveloppe dont le montant n’a pas été revelé pour encourager les mérites dans le cadre d’une compagne «Le pays d’abord»,  visant à redonner la place au mérite et à l’excellence.

Le président de cette association, M. Stanislas Mbys  a appelé les journalistes à consolider la solidarité professionnelle, avant de louer leurs efforts permanents d’informer l’opinion publique, de  «dire ici ce qui se passe ailleurs et rapporter ailleurs ce qui se passe ici».

Parmi ces récipiendaires figurent trois journalistes de presse publique ; il s’agit notamment de Jacques  Mabiala Bouanga, correspondant de Radio Congo, Rose Marcelle Mouyama de Télé Congo, basée désormais à Dolisie et de Jean Paul Kengue Di Boutandou, directeur départemental de l’ACI au Niari.

Par contre, la presse privée locale a vu primer un journaliste de la Radio du Conseil Départemental du Niari (RCDN), une animatrice de Radio Mayombe, et un animateur et un cameraman de voix et Images du Niari (VINI), anciennement Radio Télé Nouvelle Alliance (RTNA). Un photographe indépendant  collaborant comme cameraman à la DRTV a aussi été primé.

La remise de ces prix vient rehausser l’image de la presse locale dont la célébration de la journée internationale de la liberté de la presse, le 3 mai dernier, est passée inaperçue.

La voix du Niari a été créée  en 2013 à Dolisie. Cette association a déjà fait des œuvres de bienfaisances en direction des organisations sociales, notamment les confessions religieuses. (ACI)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *