CONGO/MEDIAS: LANCEMENT DES PROGRAMMES DE LA TELEVISION NUMERIQUE VOX TV

BRAZZAVILLE, 10 JUIN (ACI) – Le ministre de la communication et des médias, M. Thierry Moungala, en compagnie du président du Conseil Supérieur de la Liberté de la Communication (CSLC), M. Philippe Mvouo, a procédé le 8 juin à Brazzaville, au lancement officiel des programmes de la télévision numérique Vox TV du groupe Vox médias.

         Vox TV qui capte  dans le bouquet canal + au n° 333 fait partie du groupe Vox médias qui est un groupe de presse ayant en son sein Vox éco ; Vox divas ; Vox Mag et Vox. Cg.

Le ministre de la communication étant le premier invité de cette chaine de télévision a déclaré que «la télévision numérique terrestre est un grand projet qui est porté par son ministère. Ce projet est arrivé à maturité», a-t-il indiqué. A ce sujet, a-t-il poursuivi, la partie congolaise a obtenu de la partie chinoise, la finalisation du prêt pour permettre le déploiement dans les prochaines semaines de la couverture numérique terrestre.

Le but de ce projet, a dit la ministre, est d’assurer non seulement la qualité numérique de la réception, mais aussi la qualité des programmes et celle numérique de leur diffusion. «La qualité numérique c’est la possibilité de réduire les couts en matière de production des programmes.  Il ne sert à rien de multiplier les télévisions numériques pour que nous donnions à des opérateurs télévisuels étrangers la capacité d’arroger notre pays, ça n’aura servi à rien», a-t-il soutenu.

Le but, a notifié M. Moungalla,  c’est de favoriser l’initiative locale et des jeunes congolais. «La réduction des couts d’accès aux équipements pour la production de l’offre télévisuelle à multiplier l’offre, c’est-à-dire, la possibilité d’avoir des dizaines des médias congolais», a-t-il ajouté.

Dans son intervention, il a demandé au personnel de cette télévision de compter sur l’appui de leurs téléspectateurs, leurs compétences et s’assurer de la qualité de leur programme.

Pour sa part, le président  Conseil Supérieur de la Communication, (CSLC), Philippe Mvouo a précisé que son appui au groupe Vox médias sera le même qu’il apporte à d’autres organes de presse. «Vox TV  ne va pas bénéficier des privilèges particuliers. Il va jouir de l’encadrement que l’organe de régulation  apporte à tous médias», a-t-il rassuré.

Pour lui, Vox TV rentre dans une compétition économique et par conséquent, il doit pouvoir s’armer de tous les moyens financiers, matériels et technologiques ainsi que de l’intelligence afin que sa vision ne dure pas de quelques jours mais qu’elle soit éternelle. «Je souhaite que Vox TV se donne une capacité et une bonne gouvernance de son entreprise», a-t-il ajouté.

Au sujet du traitement de l’information, il a assuré qu’il n’y a pas des questions taboues dans la diffusion des informations, rappelant que la chaine de télévision c’est la société et leur champ c’est le monde,  l’univers philosophique qui est infini. Ce qui est demandé aux journalistes, a dit M. Mvouo, c’est de se conformer aux normes éthiques et déontologiques.

Le promoteur du Groupe Vox médias est M. Vérone Mankou, le fabriquant des téléphones et smartphone de marque VMK, qui compte lancer  Vox radio. (ACI) Blanchard BOTE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *