CONGO/SOCIETE :UNE RENCONTRE CITOYENNE POUR LA PAIX AU POOL

BRAZZAVILLE, 10  JUIN (ACI)-Les ressortissants du district de Mayama   dans le département du pool, se sont retrouvés, le 8 juin dernier à Brazzaville, pour analyser la situation  de crise dans le Pool et l’avenir de leur localité, en vue d’une paix durable dans cette partie du pays.

Au cours d’une rencontre citoyenne, plusieurs témoignages des originaires de Mayama,  synthétisés à la presse par Roland Malonga ont été faits, démontrant les difficultés socioéconomiques que connait cette localité suite à la crise actuelle dans le Pool et à «l’indifférence et le manque d’initiatives des cadres élus du district».

«Nous avons un retard de dix ans et la question aujourd’hui est de savoir ce qu’il faut faire pour redonner vie au district. Pour atteindre ces objectifs, il nous faut avant tout être unis, solidaires en mettant de côté nos appartenances politiques», a souligné M. Roland Joseph Malonga, un des orateurs de  cette rencontre.

«Mayama n’a pas besoin de la guerre, mais de l’agriculture, de l’élevage, de  la pisciculture et autres projets visant son développement», a-t-il relevé.

Ainsi, dans leur déclaration, les ressortissants  de Mayama ont sollicité toutes les bonnes volontés de se joindre à cette initiative dans la recherche des solutions idoines aux problèmes d’intérêts socioéconomiques et humanitaires au profit des populations locales, en vue de faire revivre Mayama.

A cette occasion, les originaires de Mayama ont également exhorté les jeunes et autres personnes impliquées dans cette situation à faire preuve de civisme et de respect des institutions et autorités établies en mettant fin aux violences et crimes crapuleux.

«Le règlement de la situation du Pool ne peut se faire que par des moyens pacifiques», a notifié cette déclaration auprès du gouvernement, tout en demandant que les agents de la force publique envoyés dans le Pool ne travaillent que dans le district, respect des règles déontologiques de leur métier.

Evoquant les élections législatives et locales, les ressortissants du district de Mayama ont suggéré que les opérations de vote dans le Pool ne se tiennent que dans les localités accessibles et bien sécurisées,  avec un jumelage des bureaux de  vote des localités inaccessibles

Crée en août 1900 et situé à 85 km de Brazzaville, le district de Mayama est le deuxième plus ancien  district du Congo, après Loudima. Il est plus ancien des 13 districts du département du Pool, avec une vocation agro-pastorale reconnue, a-t-on noté. (ACI)

Delphin KIBAKIDI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *