CONGO/EDUCATION: SIX CENTRES D’EXAMEN DELOCALISES DANS LE POOL POUR LE BEPC 2017

BRAZZAVILLE, 17 JUIN (ACI) – Le ministre de l’enseignement primaire, secondaire et de l’alphabétisation, M. Anatole Collinet Makosso, a révélé le 17 juin à Brazzaville, que six centres d’examen sont délocalisés sur 28 prévus, devant abriter le Brevet d’Etude Premier Cycle (BEPC) session de juin 2017, à cause de la recrudescence des violences dans certaines localités du département du Pool depuis plusieurs mois.

          Il s’agit des centres de Missafou, Madia, Vinza, Kimba, Mayama et Goma-tsétsé dont la libre circulation des citoyens n’est pas garantie partant de leur localités d’origine jusqu’à ces centres d’examens. Selon M. Collinet Makosso, le centre de Missafou a été ramené à Mindouli, celui de Madzia à Kinkala, de Vinza et Kimba à Mindouli, de Goma-Tsétsé et Mayongongo à Nganga-Lingolo.

Le ministre a fait cette révélation lors d’une interview qu’il a accordée à la presse locale en prélude à cet examen d’Etat qui débutera, le 20 juin prochain, sur toute l’étendue du territoire national et dans les écoles consulaires, notamment à Luanda en Angola, en chine et à Cuba avec un total de 114.079 candidats repartis sur 361 centres.

«Tous les élèves des classes de 3ème  sur toute l’étendue du territoire national ont bénéficié des enseignements et de la formation nécessaire pour passer correctement leur examen», a-t-il rassuré.

Pour lui, le message qui a été donné aux candidats du BAC reste valable pour ceux du BEPC. A ce sujet, il a demandé aux candidats d’être sereins et de faire confiance à leur intelligence.

En ce qui concerne la fraude, le ministre a notifié que le programme de lutte contre les antivaleurs et les laboratoires est déjà mis en place, précisant que les lieux dans lesquels ces laboratoires fonctionnent sont repérés. Le ministère laisse l’enquête aller jusqu’au bout et ceux qui se feront attraper seront présentés devant la société pour dénoncer ces actes, a-t-il fait savoir.

La situation, a rassuré le ministre Makosso, est parfaitement maitrisée pour le BEPC qui se déroulera dans les bonnes conditions sur tout le territoire national. (ACI)

Blanchard BOTE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *