CONGO-SECURITE CIVILE/430 CAS D’INCENDIES ENREGISTRES EN ZONE URBAINE EN 2016

BRAZZAVILLE, 21 JUIN (ACI) – Les services de la sécurité civile (sapeurs-pompiers) du Congo ont enregistré en 2016, 430 cas d’incendies en zone urbaine, un chiffre qui demeure une constance depuis trois ans pour la couverture des secours, annonce une bonne source.

           Ces chiffres ont été publiés au cours de la formation dans la lutte contre les incendies en milieu urbain ayant réuni récemment à Brazzaville, 24 officiers et sous-officiers de la police des incendies ainsi que trois cadres de l’ASECNA. Cette formation a été organisée par la direction de la sécurité civile en partenariat avec l’ambassade de France au Congo.

Les participants qui ont bénéficié pendant deux semaines des outils nécessaires pour assurer la gestion efficace d’un incendie en espace dense et insalubre, ont sollicité de la hiérarchie «la capitalisation des acquis de ce séminaire afin de donner à tous les corps des sapeurs-pompiers du Congo la dynamique de gestion des risques d’incendies dans une nouvelle approche».

Clôturant la session de formation, le directeur général de la sécurité civile, le général Albert Ngoto, a relevé que les feux constituaient un phénomène dangereux pour la société et imposaient aux sapeurs-pompiers une permanence en matière de formation continue.

Selon lui, l’extension démesurée des villes et l’explosion démographique induisent de nouvelles notions exigeant une formation adéquate du personnel. D’où l’impérieuse nécessité de comprendre que les villes congolaises renferment plusieurs types de risques susceptibles de faire éclore les feux de manière récurrente. Ce séminaire s’est tenu du 6 au 16 juin derniers dans la capitale congolaise. (ACI)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *