LEKOUMOU-SECURITE/ARRESTATION DE DEUX GROUPES DE GANGS ARMES

SIBITI, 21 JUIN (ACI) – Douze bandits faisant partie de deux groupes de gangs armés dénommés «Les Américains et Les Arabes», semant la terreur chez les populations du département de la Lékoumou, ont été arrêtés récemment à Sibiti  par la police.

           Selon le commissaire central de la police de Sibiti, le commandant Claver Nzouele, ces deux groupes ont respectivement pour chefs de fil MM. Okinga Ngakosso et Androïde, tous deux anciens membres du groupe «bébés noirs» de Brazzaville, recherchés par la force publique. Ces deux personnages s’étaient retranchés à Sibiti pour y commettre des actes criminels, à savoir vols, viols et tueries.

Ces bandes armées avaient pour mode opératoire, l’utilisation des armes blanches cachées dans des petits sacs qu’ils portaient en bandoulière. Cet arsenal était appuyé par un Pistolet Mitrailleur Kalachnikov (PMK) que détenait un militaire des Forces Armées Congolaises (FAC), M. Kouka Bafounda, qui a déserté son poste dans la zone militaire n°2 à Dolisie et est devenu membre actif de deux groupes armés.

Ces douze bandits arrêtés avaient pour basse besogne, de former les jeunes dont l’âge oscille autour de 18 et 20 ans, afin de commettre des exactions tels que les viols, vols et tueries dans la ville de Sibiti et ses environs.

Interrogés sur les faits qui leur sont reprochés, ils sont tous passés aux aveux. Ils seront présentés dans un avenir proche devant le procureur de la République pour qu’ils répondent de leurs actes devant la loi. (ACI)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *