CONGO/TELECOMMUNICATIONS: VERS UN PLAN PERMETTANT AUX PAYS DE BATIR UNE STRATEGIE COMMUNE

BRAZZAVILLE, 23 JUIN (ACI) – Un atelier de lancement du projet de protection de l’enfant dans l’espace numérique se tient du 21 au 24 juin à Brazzaville, pour présenter un plan d’action qui va permettre aux pays de la sous-région de bâtir une stratégie commune afin de sécuriser et de protéger les enfants contre les menaces en ligne, a déclaré le ministre des postes et télécommunications, M. Léon Juste Ibombo.

           Placé sous le thème, «Renforcement des capacités pour le développement et la mise en œuvre d’une stratégie nationale de protection et d’autonomisation des enfants dans l’espace numérique», cet atelier a pour but d’améliorer l’expertise nationale pour une planification axée sur les résultats, la gestion et l’identification du projet, promouvoir et renforcer la participation des parties prenantes au développement.

  1. Ibombo a souligné qu’au niveau des télécommunications internationales, le problème a été pris à bras le corps pour choisir un pays pilote permettant aux Etats de la sous-région de s’appuyer sur ce plan afin de protéger l’enfant parce qu’il est au niveau du cyberespace, a-t-il expliqué, est un sujet de manipulation notamment dans la violence, la pornographie et le harcèlement.

Selon lui, le choix du Congo se justifie par la diplomatie du Chef de l’Etat, mais aussi aux actions concrètes dans le secteur de Congo Telecom. Parce qu’il a les capacités  d’offrir à la population l’internet haut débit sur l’ensemble du pays qui est maillé en infrastructures des télécommunications à la fibre optique, a-t-il précisé.

Il a indiqué, à cet effet, qu’il s’agit d’élaborer et de mettre en place des techniques de filtrage pour limiter et bloquer l’accès des contenus internet déviants afin d’assurer la sécurité des enfants dans l’espace numérique.

Il a relevé, à cette occasion, que cet atelier, par son programme, permet d’orienter au mieux la mise en œuvre des actions à réaliser, concernant le point 5 de la «Marche vers le développement», notamment celui d’arrimer le Congo au développement de l’économie numérique.

«Ce document de stratégie nationale de protection et de sécurisation des enfants dans l’espace numérique, associé aux textes de loi sur la lutte contre la cybercriminalité en projet, devrait renforcer l’arsenal juridique du Congo, en définissant les activités criminelles, la capacité de dissuader les abuseurs potentiels, de poursuivre les délinquants, de préconiser des mesures proactives pour restreindre et proscrire l’accès à des images abusives d’enfants par les délinquants réels et potentiels», a-t-il dit.

  1. Ibombo a exhorté les participants de faire preuve d’un haut degré de conscience et de patriotisme afin d’assurer davantage la protection et la sécurité des enfants dans l’espace numérique et de garantir aux enfants la possibilité d’avoir des activités en lignes sûres et constructives. Il a invité, de ce fait, la population à se connecter à l’internet de manière responsable.

Il a, en outre, fait savoir que le bateau câblier du Consortium West African Câble System (WACS), chargé de procéder aux réparations du câble sous-marin en fibre optique sectionné au large des côtes de Pointe-Noire est arrivé le 21 juin sur les lieux des travaux. (ACI)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *