POOL/DEVELOPPEMENT: UN PLAN D’ACTION POUR MAYAMA

BRAZZAVILLE, 28 JUIN (ACI) – La conférence des ressortissants du district de Mayama (CPDM) coordonnée par M. Joseph Roland Malonga, a présenté le 24 juin dernier à Brazzaville, un plan d’action de développement socio-économique et culturel de cette localité dans le département du Pool.

           Au cours d’une rencontre citoyenne placée sous la thématique «Mayama est notre patrimoine commun, sauvons le», le coordonnateur du CRDM, a dévoilé cette perspective de développement basée sur l’activité agro-pastorale afin de lutter contre la pauvreté, la sous-alimentation et corriger les troubles néfastes subis.

«Il nous faut rechercher une solution de sortie de crise par des moyens pacifiques pour abréger la souffrance des populations du Pool en errance. Car sans la paix aucun projet de développement ne peut être réalisé» a insisté M. Malonga, tout en interpellant le gouvernement pour que la force publique en  mission dans le Pool travaille dans le strict respect des principes déontologiques.

Ainsi, l’encadrement des paysans aux nouvelles techniques agro-pastorales et aux valeurs de la citoyenneté, le développement de l’agriculture, l’élevage, la pêche, la gestion rationnelle des  produits, agricoles comme les fruits saisonniers à  travers la conservation, la transformation et leur commercialisation, ainsi que le lancement d’une agriculture mécanisée pour les  produits de  rente, ont  été retenu parmi les grands axes de ce  projet de  plan d’action pour le développement rural du premier  district du Pool.

Dans leur communiqué final les ressortissants de Mayama ont décidé de la célébration du 117ème  anniversaire du district,  le 27 août prochain dans un élan de paix, de réconciliation nationale,  gage du  développement pour marquer  la renaissance de cette contrée et la relance des activités législatives et  locales dans le Pool, le CRDM a suggéré au  gouvernement, l’installation de bureau de vote couplés à Mayama et à Ignié pour  permettre aux  déplacés de cette localité à Brazzaville, de faire valoir leur droit civique en toute quiétude à Ignié au lieu de Mayama.

Par ailleurs, les ressortissants des 20 villages  de district et des quatre quartiers de Mayama centre ont retenu la manifestation à candidature du coordonnateur de CRDM, M. Joseph Roland  Malonga à la députation aux législatives de juillet 2017 à  Mayama, afin de redonner une chance au  développement de  cette  localité à vocation agro-pastorale, jadis grenier de Brazzaville, a-t-on  notifié. (ACI) Delphin KIBAKIDI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *