CONGO-ELECTIONS:PAS DE VOTE DANS HUIT LOCALITES DU POOL

BRAZZAVILLE, 17 JUIL (ACI) – Le président de la Commission Nationale Électorale Indépendante (CNEI), M. Henri Bouka, a annoncé le 15 juillet dernier à Brazzaville, que les bureaux de vote de huit localités du Pool ne seront pas ouverts à cause de l’insécurité pour les scrutins législatif et local du 16 juillet 2017.

           «Je voulais tenir le peuple du Congo informé de ce que sur toute l’étendue du territoire national, tous les bureaux de vote seront ouverts et sécurisés pour recueillir les votes des électeurs, à l’exception toutefois des bureaux de vote des districts de Kindamba, Vindza, Kimba, Mayama, Mindouli, Kinkala district, Mbandza-Ndounga et Goma Tsé-Tsé», a confirmé le président de la CNEI.

S’adressant aux candidats des législatives et locales, les électeurs, personnels électoraux et populations des 12 départements du pays, le président Bouka a exhorté les uns et les autres à prendre toute la mesure de la responsabilité pour le scrutin  du 16 juillet 2017, en se comportant avec retenue, hauteur et dignité.

«En définitive, vous êtes 711 candidats pour à peine 151 sièges à pourvoir à l’Assemblée Nationale et 81.319 candidats aux locales pour à peine 1.158 sièges dans les conseils départementaux et municipaux. Au total 151élus pour ce premier tour, avec 560 recalés à la fin de tout le processus législatif. Pour 81.319 rassemblés aux locales dans 1.189 listes pour 1.158 élus 80.161 recalés pour la prochaine élection dans cinq ans, a fait observer la CNEI aux candidats en lice.

En effet, le président de la CNEI a invité les électeurs à exercer leur droit de vote librement dans un bulletin unique. «Même sans carte d’électeur, toute personne inscrite sur les listes électorales a le droit de voter, en présentant une pièce d’identité ou toute autre pièce tenant lieu», a rassuré la CNEI, pour les 5.581 bureaux de vote à travers le pays.

A ce sujet, la CNEI a engagé les membres  des commissions locales, délégués de la CNEI, à tout mettre en œuvre pour que chaque électeur inscrit s’exprime en toute liberté et dignité.

«A la Force Publique mise en mouvement pour encadrer et sécuriser les lieux de vote et les personnes qui se déplacent pour voter, de remplir avec rigueur et professionnalisme sa mission, afin que le processus se déroule  sans heurt», a insisté la CNEI dans sa déclaration. (ACI) KIBAKIDI Delphin Roger

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *