CONGO-SOCIETE: FAIRE DE L’EMPLOI DES JEUNES UNE PREOCCUPATION

BRAZZAVILLE, 17 JUIL (ACI) – Le problème de l’emploi ou du sous-emploi des jeunes devrait être une préoccupation primordiale de tous les acteurs du développement et de l’arène socio-professionnelle, en vue de la réalisation de l’objectif collectif sur la compétence des jeunes issus des milieux défavorisés ou des familles démunies, selon les responsables de la Fondation Perspectives d’Avenir.

           Le chef de département coopération à la Fondation Perspectives d’Avenir, M. Guy Patrick Massoloka, a émis ce souhait à Brazzaville, à l’occasion de la tenue de «La semaine des compétences», placée sous le thème «Le développement des compétences pour élargir les perspectives d’emplois des jeunes et accélérer les attentes des Objectifs de Développement Durable».

Ce thème a été développé conjointement par la Fondation Perspectives d’Avenir et le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD). Ces deux institutions se sont prononcées pour des formations qualifiantes et entrepreneuriales ainsi que des métiers innovants. Elles ont également opté, entre autres, pour le partage d’expériences des institutions et des jeunes engagés, informer les jeunes sur l’ensemble des programmes et des opportunités en matière de développement des compétences et d’employabilité.

L’enquête menée en 2015 montre que le taux de chômage des jeunes de 15 à 29 ans s’élève à 30,5%, avec plus spécifiquement 39% en milieu urbain contre 11,7% en milieu rural. Ladite enquête montre aussi que plus du tiers des jeunes au chômage, c’est-à-dire 31,5% entre eux sont en quête d’emplois depuis deux ans au minimum.

Parmi les activités ayant marqué «La semaine des compétences» qui  s’est déroulée du  10 au 14 juillet, figuraient des campagnes de sensibilisation à travers les ondes de la Radio Citoyenne des jeunes, des journées thématiques sur les problématiques relatives au thème, et des ateliers pratiques qui ont permis de renforcer ou de mettre en valeur les compétences et les capacités créatrices et innovatrices des jeunes congolais.

La Fondation Perspectives d’Avenir s’est mise au service du développement des compétences des jeunes pour leur emploi et auto-emploi, en réponse aux besoins du marché du travail dans les secteurs public et privé du Congo, de la sous-région CEMAC et de l’Afrique en général.

Un échantillon de 10 jeunes formés en six mois a reçu les certificats de fin de formation. (ACI) BANZOUZI Jean-Marie

.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *