CONGO/ELECTIONS : LES OBSERVATEURS NATIONAUX SUGGERENT UNE REFORME SUR LE SYSTEME DE DISTRIBUTION DE CARTES

BRAZZAVILLE, 22 JUIL (ACI) – La mission des observateurs nationaux aux élections législatives et locales a récemment recommandé une réforme du système de distribution des cartes d’électeurs, une formation continue des acteurs électoraux, ainsi que des délégués des candidats pour chaque élection, en vue d’une meilleure organisation des futures échéances électorales.

           Selon le coordonnateur de cette mission, M. Marius Mouambenga, les procès-verbaux et les autres documents de vote  devraient être mieux convoyés et sécurisés. Tous ces documents devraient être remis systématiquement aux représentants de chaque candidat après dépouillement.

De même, la mission a relevé l’interruption du vote et le vol du matériel électoral dans tous les six districts de la Cuvette ouest qui, d’après les auteurs de ces actes, ont été les représentants de certains candidats.

Par ailleurs, les observateurs ont émis le souhait de reformuler le  décret du 15 juin 2007 qui détermine les modalités de l’observation nationale et internationale des élections, avec un amendement  à savoir, la présence des observateurs nationaux et internationaux lors de la compilation des résultats.

Elle a également déploré les cas de violences survenus dans les localités d’Ollombo, département des Plateaux, de Nyanga dans le Niari et de Kingoué dans le département de la Bouenza, lors  des scrutins organisés le 16 juillet sur tout le  territoire national.

Le comportement civique des électeurs des sept circonscriptions du Pool, ayant pris part au processus électoral, en dépit du climat d’insécurité dans certaines localités, notamment les populations des communes de Kinkala, Kintélé, des districts de Boko, Loumo, Louingui; Ngabé et Ignié, pour leur courage et esprit d’objectivité, a été félicitée par la mission.

La coordination de l’observation nationale des élections avait déployé sur l’ensemble du territoire national environ 2666 observateurs nationaux. Toutefois, la mission  a souligné que les élections législatives et locales, en dépit de ces violences, se sont tenues dans le calme et la paix. (ACI)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *