CONGO/LEGISLATIVES : 93 CANDIDATS ELUS AU PREMIER TOUR

Brazzaville, 22 juil (ACI) – Au total 93 candidats, toutes tendances politiques confondues, ont été élus au premier tour et 94 en ballottage à l’issue des élections législatives du 16 juillet dernier, selon les résultats officiels lus à la télévision nationale par le ministre de l’intérieur, M. Raymond Z. Mboulou, la nuit du 21 juillet.

           Au terme du premier tour, le Parti Congolais du Travail (PCT) a obtenu 70 sièges sur les 93 élus nationaux. Environ une trentaine de ses candidats sont en ballottage sur les 94 qui repartiront au deuxième tour.

Les grandes formations politiques de l’opposition, quant à elles, ont pu obtenir une dizaine de sièges dont sept pour les partisans de Guy Brice parfait Kolelas, tous indépendants, trois pour l’UPADS ; cinq autres indépendants sont élus au premier tour.

Signalons que quatre candidats se réclamant de UDH-Yuki de Guy Brice Parfait Kolelas, reviennent au deuxième tour. Cependant l’UPADS, premier parti de l’opposition à la dernière mandature, est en ballottage dans cinq circonscriptions électorales. Environ une vingtaine d’indépendants sont aussi en ballottage.

Par ailleurs, les circonscriptions de Kingoué et de Kéllé où les actes d’incivisme ont été constatés, selon le gouvernement et les observateurs internationaux,  le scrutin  sera repris le lundi 24 juillet. Dans les 14 circonscriptions du Pool où le vote n’a pu avoir lieu,  aucune date n’a été communiquée.

«En ce qui concerne les actes inciviques, perpétrés par certains candidats et ceux qui les soutiennent, le gouvernement par ma voix, les condamne avec la plus grande fermeté», a insisté M. Mboulou, rappelant à ceux qui se sentent lésés, d’emprunter les voies légales de recours sans débourser aucun franc. «Il n’y aura à cet égard aucune impunité pour ceux qui se comportent avec mépris à l’égard des lois de la République», a-t-il précisé.

Selon les observateurs ainsi que le gouvernement, ces élections se sont passées dans le calme et la paix, en dépits de quelques actes de vandalisme observés dans certaines circonscriptions.  «De manière générale, les électeurs se sont mobilisés à l’intérieur du pays, mais la participation a été relativement faible à Brazzaville et Pointe-Noire», a déclaré le ministère de l’Intérieur, lors de la proclamation des résultats.

Le 2ème tour de ces échéances électorales est prévu, le 30 juillet prochain, en raison des préparatifs de la fête nationale qui sera célébrée le 15 août. (ACI)

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *