CONGO/JUSTICE : LA CHAMBRE D’ACCUSATION APPELEE A EXAMINER LA REQUETE EN ANNULATION DEPOSEE PAR LES AVOCATS DE OKOMBI SALISSA

BRAZZAVILLE, 31 JUIL (ACI) – La Cour suprême a ordonné, le 28 juillet dernier à Brazzaville, à la Chambre d’accusation d’examiner la requête en annulation déposée par les avocats de l’opposant André Okombi Salissa, arrêté depuis janvier dernier pour atteinte à la sûreté de l’Etat et détention illégale d’armes de guerre, indique une bonne source.

            Les avocats tentent, depuis cette arrestation, de démontrer que la procédure engagée contre lui est illégale pour obtenir sa libération. Mais en mars dernier, les juges avaient réfuté leur recours, jugé irrecevable sur la forme. Sa défense avait fait appel.

            Ces derniers qui ne cachent pas leur satisfaction, estiment que cette décision de la Cour Suprême «n’est qu’une victoire d’étape, mais une petite victoire tout de même». Mais jusqu’à présent, la justice refusait d’examiner leurs arguments.

            Selon l’un des avocats d’André Okombi Salissa, Me Boucounta Diallo, «la chambre de mise en accusation, qui est logée à la Cour d’Appel, va chercher de nouveaux magistrats qui vont nous convoquer pour que l’affaire soit évoquée aussi en tenant compte de ce que la cour a relevé comme violation de la loi. Juridiquement, c’est une révolution, parce qu’une Cour suprême, au Congo, dans une affaire très sensible, va déduire la chambre d’accusation. Voilà un cas typique qui doit encourager tous ceux qui croient à la force du droit et non pas à la force de la violence».

            Mais les autorités en charge de ce dossier sont beaucoup plus mesurées sur la portée de cette décision. La Cour suprême n’a pas rendu d’avis sur le fond du dossier. En attendant que la date de l’examen du recours soit fixée, M. Okombi Salissa, candidat malheureux aux dernières élections présidentielles, reste détenu à la Direction Générale de la Surveillance du Territoire (DGST) où il a été transféré. (ACI)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *