CONGO-DEVELOPPEMENT : CONCEPTUALISER LES ODD POUR ERADIQUER LA PAUVRETE DANS LE PAYS

BRAZZAVILLE, 05 AOUT (ACI) -Le directeur général du plan et du développement, M. Jean Christophe Okandza a souhaité, le 4 août dernier à Brazzaville, conceptualiser les Objectifs de Développement Durable (ODD), en vue d’éradiquer la pauvreté et garantir une croissance inclusive stable et durable, à travers la diversification de l’économie.   

Ce souhait a été émis à la clôture de l’atelier sur la hiérarchisation des Objectifs de Développement Durable(ODD) et la priorisation des cibles à intégrer dans le Programme National de Développement (PND) en  cour d’élaboration.

Selon M. Okandza, la contextualisation des  ODD est une thématique pertinente qui guidera les participants tout au long du  processus de la mise  en œuvre de l’agenda 2030, mondial et 2063  régional. Il estime qu’une priorité devra être accordée,  de façon directe,  à l’autonomisation des  femmes, à l’emploi des jeunes,  à l’entreprenariat rural et  l’entreprenariat social collectif, à l’élimination des  préjugés et  stéréotypes qui alimentent la discrimination, l’exclusion et la marginalisation.

A cette occasion, il a noté trois impératifs catégoriques devraient accompagner les politiques publiques notamment, l’impératif de la correction des dissymétries dans le système de la gouvernance dans tous ses compartiments (administratif, financier sécuritaire, judiciaire,  dissymétries qui favorisent l’impunité, l’irresponsabilité, la corruption, la paresse et  autres fléaux) et qui excluent toute forme de  redevabilité à savoir rendre compte en vue d’une plus grande transparence dans la gestion globale du pays.

L’impératif de la diversification de l’économie congolaise, permet d’accorder une primauté à la production et à la transformation agricole,  au développement du secteur manufacturier, à la réactualisation des contrats miniers dans un sens plus favorable aux communautés locales, et  au développement de la culture de l’entreprenariat local avec une intermédiation financière plus favorable aux PME, lesquelles généraient plus d’emploi aux jeunes Congolais.

Le troisième impératif concerne de guider le développement par une vision à long terme qui est une  voie incontournable vers un développement harmonieux du Congo.

  1. Okandza a souligné que le gouvernement accorde un intérêt particulier aux cibles de l’ODD17, quoique prioritaire, mais qui n’ont pas été traité lors de cet atelier. En effet, ces cibles portent sur l’engagement du gouvernement à produire les données et informations statistiques primordiales pour formuler et mesurer l’atteinte des résultats des politiques publique mise œuvre.

Invitant les participants à la troisième étape de la contextualisation des ODD, M. Okandza a fait savoir que celle-ci consiste à définir les indicateurs pour les cibles des ODD, comparer les objectifs, les  cibles  et indicateurs à ceux du PND tout  en identifiant les accélérateurs des ODD.

L’élaboration de ce nouveau PND, qui durera jusqu’au 19 septembre 2017, constitue une opportunité unique pour le Congo d’intégrer les ODD dans les politiques et stratégies nationales de développement, en vue de promouvoir toutes les dimensions du développement durable de manière équilibrée.

Cet atelier a réuni les directeurs des études et planification des ministères sectoriels et les représentants des agences du système des Nations unies impliqués dans la préparation du PND. (ACI) BOTE Blanchard

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *