CONGO/INDEPENDANCE : CELEBRATION DU 57ème ANNIVERSAIRE

Denis Sassou N'Guesso passant en revue les troupes des FACRevue des troupes des Fac par le président de la république

BRAZZAVILLE, 16 AOUT (ACI) – La célébration du 57ème anniversaire de l’indépendance de la République du Congo a été marquée à Brazzaville par un défilé civil et militaire au Boulevard Alfred Raoul, sous la direction du chef de l’Etat congolais, Chef suprême des armées, M. Denis Sassou-N’guesso, accompagné de son épouse.

            Le Président Sassou-N’guesso qui est arrivé sur les lieux du défilé à 10h15 mn sous escorte dans son véhicule de commandement, a été accueilli sur place par le chef d’état-major général des Forces Armées Congolaises (FAC), le général Guy Blanchard Okoï, qui a invité le chef de l’Etat a passé en revue les troupes rangées sur le tarmac du Boulevard Alfred Raoul.

            Avant de se livrer à cet exercice qui a duré 15 mn, il s’est incliné devant le drapeau national. 21 coups de canon ont retenti, symbolisant l’arrivée du Président de la République sur les lieux.

            Le défilé qui a commencé à 10h 40 mn a pris fin à 14h 45 sous l’autorisation du chef suprême des armées qui, répondant à la demande du général de brigade, Jean Blaise Niakoro, commandant de la zone militaire de défense n°9 Brazzaville, a déclaré : «Je vous salue, ainsi que vos troupes, drapeaux, étendards et fanions, et vous autorise à commencer le défilé».

            Cette année, le défilé s’est déroulé sous le thème «Le sens du devoir et du sacrifice». Ce thème a été prescrit aux FAC par le Chef de l’Etat lors du réveillon d’armes du 31 décembre 2016, rappelle-t-on.           Le défilé militaire a été animé par la fanfare militaire, tandis que la partie civile a été agrémentée par la fanfare «FAKI» de l’Eglise Kimbanguiste.Défilé des forces vives de la nation                                Défilé des forces vives de la nation

Aucune participation de Chefs d’Etat étranger n’a été enregistrée à ce défilé cette année. Seules les populations congolaises venues des différents horizons (administrations, confessions religieuses, sociétés civiles), ont participé à ces festivités. Les membres du gouvernement, les parlementaires, les présidents des institutions constitutionnelles, les responsables politico administratives et militaires, les corps constitués internationaux accrédités au Congo ont assisté à cette célébration.

            La fête de l’indépendance du Congo a été célébrée de façon rotative depuis 2004 dans les différents départements du Congo, sur proposition du Président Sassou-N’Guesso. Elle a été couplée à la municipalisation accélérée de chaque département, avec la réalisation de nombreuses infrastructures dont les stades, les routes, les aéroports, la construction des sièges des préfectures, sous-préfectures, conseils départementaux et municipaux, etc.

            Le premier département a bénéficié de la politique de la municipalisation accélérée a été le Kouilou, suivi de la Likouala, le Niari, la Cuvette, la Cuvette-Ouest, les Plateaux, le Pool, la Sangha, la Lékoumou et la Bouenza.

            Dans les départements, cette fête a été également célébrée en liesse par les populations sous la mouvance des préfets. La République du Congo a accédé à son indépendante le 15 août 1960. (ACI)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *