CONGO/POLITIQUE: ISODORE MVOUBA ELU PRESIDENT DE L’ASSEMBLEE NATIONALE

BRAZZAVILLE, 20 AOUT (ACI) – Le député de la circonscription  de Kindamba dans le Département du Pool, M. Isidore Mvouba a été élu par ses pairs, le 19 août à Brazzaville, Président de la 14ème législature de l’Assemblée Nationale par 144 voix sur 147 votants.

Les 147 députés présents à la rentrée  de cette 14ème législature de la Nouvelle République ont également élu les membres du bureau de l’Assemblée Nationale. Il s’agit notamment  du premier vice-président, M.Léon Alfred Opimba, du 2ème vice-président, M. Roland Bouity Viodo,  du 1er  secrétaire, M. Pierre Obambi, 2ème secrétaire, M.  Joseph Kignoumbi kia Mboungou, 1er questeur, Mme Virginie Euphrasie Dolama et du 2ème questeur M. Léonidas Mottom Mamoni.

A cette occasion,   M. Mvouba, qualifiant la démocratie, du gouvernement du  peuple,  a appelé les députés à perpétuer  l’idéal de paix.

«  Dans notre quête continuelle de la démocratie,  faisons preuve de convivialité, de soutenance et de   compréhension mutuelle », a-t-il  convié aux députés de cette législature.

Il a indiqué, à cet effet, que la chambre basse  est un  lieu mythique où le Congo rencontre le Congo, les invitant ainsi à la recherche du consensus national au travers des débats à la fois contradictoire, passionnées, passionnant, constructives et utiles à l’évolution démocratique de la Nation. Pour lui, à l’assemblée s’éveille les valeurs du patriotisme,  c’est l’endroit où vit l’âme du peuple congolais dans toute sa diversité.

« Nous ne pouvons faire l’économie des réformes pour sortir de la crise, la mise en œuvre des réformes structurelles s’impose,  c’est une nécessité absolue. Pour sortir de l’impasse, les réformes sont plus que nécessaires », a déclaré M. Mvouba.

Le président de l’Assemblée Nationale a invité les députés à  s’exercer à améliorer le contrôle de l’action gouvernemental, à œuvrer  en faveur  du renforcement de la démocratie dans le pays, pour la paix, la cohésion sociale, la solidarité et l’unité nationale.

La qualité d’une assemblée nationale se mesure  à la hauteur de ses débats en faveur d’un  dialogue apaisé.

 Pour le maintien de la paix, le président de la chambre basse du parlement a promis  prendre à bras le cœur la situation du département du Pool.

Apportant ses compliments aux députés de la 14ème législature, il  a manifesté, au nom de tous les membres du bureau élu, toute la gratitude à tous les élus pour la confiance accordée.

Prélude à l’élection des membres du bureau de l’Assemblée Nationale, le bureau d’âge présidé par M. Clément Mouamba,  a fait lecture de la liste des députés élus au scrutin du 16 Juillet 2017 dont l’élection est contestée devant la cour constitutionnelle. Il s’agit des dix députés des circonscriptions de Brazzaville, quatre de la Cuvette Ouest, six du Niari, trois de la Likouala, trois de Point Noire, six de la Cuvette, deux de la Bouenza, deux du Pool, un du Kouilou et un des plateaux.

Le bureau de la 14ème législature de l’Assemblée Nationale a été investit par le bureau d’âge en présence du Président de l’Assemblée Nationale de la République Centrafricaine, M. Abdou Karim-Meckassoua.

 Le président de l’Assemblée Nationale de la Centre-Afrique à indiqué, à cette même occasion, qu’il  incombe avant tout aux représentants du peuple,  la responsabilité de faire vivre la démocratie. Il a déclaré que les députés ont le devoir de remplir pleinement leurs missions avec rigueur, détermination et en ayant toujours le souci du bonheur du peuple et tout à la fois de contrôler efficacement le gouvernement avec les indicateurs de performances ainsi qu’en votant des bonnes lois.

M. Karm-Meckassoua a  exprimé son souhait que  les députés congolais vont exprimer les voix de la solidarité interparlementaire d’Afrique.

La constitution adoptée en 2015 donne à la chambre basse du parlement des pouvoirs importants à la gestion de la chose public. Les députés auront soit à légiférer, soit à exercer le contrôle de l’action du gouvernement soit à voter une mention de censure contre le gouvernement. (ACI)

Sosthène MILANDOU

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *