CONGO/CULTURE:M. MOYONGO APPELLE LES CADRES DE SON DEPARTEMENT A FAIRE VIVRE LE SECTEUR

BRAZZAVILLE, 30 AOUT (ACI) – Le ministre de la culture et des  arts,  M. Dieudonné Moyongo a invité,  le 28  août à Brazzaville, le personnel sous tutelle à travailler la main dans la main, afin de  faire vivre  la culture congolaise.Les ministres Nonault et Moyongo lors de la passation de service

       Passation de consignes entre les ministres Moyongo et SoudanNonault 

           Cette invite a été faite lors de la passation de consignes entre le nouveau  ministre  de la culture et des arts et la ministre du tourisme et loisirs, assurant l’intérim, Mme  Arlette Soudan Nonault.

  «Notre défi commun est de relever la culture pour travailler la main dans la main pour que le programme du président de la République, «La Marche vers le développement», s’exécute dans le secteur de la culture. «En tant que ministre, je n’ai pas de programme, je suis soumis au programme du Chef de l’Etat», a-t-il expliqué.

  Rendant un hommage particulier au Président de la République, M. Denis Sassou-N’Guesso, qui lui a confié une partie de ses responsabilités avec la consigne de faire valoir la culture du pays, il a également témoigné sa reconnaissance à l’endroit du Premier ministre, chef du gouvernement, pour sa nomination à ce poste.

  Il a aussi salué la mémoire de M. Jean Baptiste Taty Loutard qui a exercé les fonctions de ministre de la culture et des arts pendant 17 ans. Il a relevé  le fait qu’il arrive à la tête de ce département au moment où les pays producteurs de pétrole connaissent des difficultés, y compris le Congo.

  Pour sa part,  Mme  Soudan Nonault a souligné à son successeur que «cette maison est à vous, je ne peux plus vous la présenter, laissons les documents s’exprimer pour procéder à cette passation de service».

  Ainsi, elle a présenté quatre documents, notamment  le procès-verbal ; la présentation de la structure ; la ressource  du ministère ; les dossiers en cours et en perspective ainsi que l’annexe. (ACI)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *