CONGO/FONCIER:NECESSITE DE MAITRISER LA GESTION FONCIERE DOMANIALE

BRAZZAVILLE, 30 AOUT (ACI) – Le ministre des affaires foncières et du domaine public, chargé des relations avec le Parlement, M. Pierre Mabiala, a indiqué le 28 août à Brazzaville, que la gestion foncière domaniale du pays mérite d’être maîtrisée pour permettre une diversification de l’économie au moment où celle-ci bat de l’aile du fait de la dévaluation du prix du baril du pétrole.

Les ministres Coussous Mavoungou et Mabiala lors de la passation de consigne
           Les ministres Coussoud Mavoungou et Mabiala lors de la passation de consignes

           La gestion foncière et domaniale combinée en une seule doit se faire régulièrement sur le terrain et dans l’action, a fait savoir M. Mabiala, rassurant son prédécesseur de poursuivre l’action menée durant son mandat.

  Il a promis mener un combat frontal pour arrêter l’anarchie, affirmant qu’il est important d’être sur le terrain pour éradiquer le phénomène d’occupation anarchique de terrain, les expropriations tout azimut des biens de l’Etat.

  Dans son mot de circonstance, le ministre Parfait Aimé Coussoud-Mavoungou a laissé entendre que les dossiers mis à la disposition du nouveau ministre des affaires foncières et du domaine public sont dans les bonnes mains et dans les mains expertes. Selon lui, en suivant les instructions du Président de la République, on peut considérer que les choses vont effectivement continuer.

  Il a invité «ceux des agents qui auraient eu effectivement l’occasion d’être égratignés parce que n’ayant pas peut-être compris l’esprit, (…) de pouvoir se remettre sur les rails…», soulignant que le chantier qu’il a entamé lui permet d’aller aussi créer les conditions de la mise en forme d’un nouveau chantier.

  1. Coussoud Mavoungou s’est dit heureux de diriger cette équipe, indiquant que les dossiers qui lui ont été soumis au cours de ses fonctions étaient en bonne forme et ont été conduits à bon escient.

  S’adressant à son homologue entrant, il a reconnu que «tout n’a pas été fait, mais beaucoup de choses ont été faites, vous les constaterez vous-mêmes», avant de remercier le Président de la République, M. Denis Sassou-N’Guesso qui lui a donné l’opportunité de diriger le chantier des affaires foncières et du domaine public, qui selon lui, ressemble un peu au secteur de la marine marchande.

  Le procès-verbal de passation de service indique que dans le budget d’investissement, les crédits ouverts s’élèvent à 12.800.000.000 de FCFA, les ressources propres à 10.700.000.000 de FCFA, les emprunts et dons à la somme de 2.100.000.000 de FCFA et le pourcentage d’exécution à 30%. (ACI)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *